France

11 octobre 2018 07:14; Act: 11.10.2018 09:54 Print

Licenciée pour son rôle dans un porno: abusif

Dans le centre de la France, une aide à domicile avait été virée, son employeur craignant un dégât d'image auprès des clients. Elle sera indemnisée.

storybild

Le Conseil des prud'hommes de Bourges, dans le centre de la France, a estimé que le fait d'apparaître dans un film X relève de la sphère strictement privée.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil des prud'hommes de Bourges, dans le centre de la France, a estimé que le fait d'apparaître dans un film X relève de la sphère strictement privée, même si les images sont mises en ligne sur Internet et qu'elles ont déjà été visionnées 800 000 fois.

Il a donné partiellement raison à une aide à domicile qui jugeait abusif son licenciement motivé par le fait qu'elle avait tourné dans un tel film, a relaté France Bleu.

Son ancien employeur, une association locale, l'avait renvoyée par crainte de subir un dégât d'image. Les responsables affirmaient que des familles de clients, souvent des personnes âgées, les avaient questionnés sur la moralité de leur personnel. Mais le conseil des prud'hommes a rappelé que le Code du travail français interdit tout licenciement en raison des mœurs. L'ancien employeur de l'aide à domicile devra donc lui verser 5 000 euros de dommages et intérêts.

(L'essentiel/aia)