Rameur au Mont-Blanc

05 septembre 2019 19:46; Act: 06.09.2019 12:25 Print

Londres s'excuse pour son «hurluberlu»

La diplomatie britannique a présenté ses excuses pour l'abandon d'un rameur sur le site alpin qui avait provoqué l'ire du maire de Saint-Gervais.

storybild

Le Mont-Blanc n'est pas le seul sommet à avoir été visité par le lourd rameur de l'ex-militaire Disney RM. (photo: Facebook/Disney RM)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est le maire de Saint Gervais, Jean-Marc Peillex, lui même, qui a annoncé la nouvelle, jeudi, sur sa page Facebook: la diplomatie britannique aurait présenté ses excuses au nom d'un ex-soldat qui se met en scène dans des exploits sportifs à vocation caritative et qui avait abandonné un lourd appareil de musculation sur le Mont-Blanc, samedi dernier.

«Un membre des Royal commando de l'armée britannique est allé faire du rameur au sommet du Mont-Blanc» et, «fatigué», il a abandonné son équipement dans un abri de détresse, à 4 362 mètres d'altitude», révélait alors l'édile furieux de constater le peu de cas que font certains touristes des beautés naturelles qu'ils visitent, allant jusqu'à qualifier «d'hurluberlu» l'ex-militaire qui affiche ses exploits sportifs sous le nom de Disney RM .

La facture sera honorée

L'affaire avait fini par faire grand bruit, jusqu'à traverser la Manche, et semble se dénouer avec l'intervention diplomatique de l'ambassade britannique: «L'ambassade de #grandebretagne s'est excusée pour l'attitude de Monsieur Disney», indique ainsi le maire de Saint-Gervais, qui précise avoir également appris que la facture du rapatriement par hélicoptère du lourd appareil serait honorée par l'association des vétérans britanniques, qui pourtant, «n'était même pas informée du projet de Monsieur Disney».

Ce geste d'apaisement n'empêche pas Jean-Marc Peillex de préciser sur la même page Facebook que la machine judiciaire est toujours en marche et que des poursuites pénales sont engagées.

(L'essentiel/jcc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand est le 06.09.2019 06:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est pas à l’association des Vétérans à régler la note mais à cet hurluberlu de manière à le responsabiliser sinon c’est peine perdue.

  • Le StiggoLux le 06.09.2019 07:30 Report dénoncer ce commentaire

    Notre monde est malheureusement gangréné par la course au buzz, aux likes...Internet a permis à trop de bas du front une exposition, comme jamais cela aurait pu se faire avant! N'importe qui peut se filmer, se photographier et le diffuser pour tenter le buzz. C'est aussi un des maux du net! D'avoir donner cette exposition si facile à n'importe qui! Quelle époque...

  • Bonze le 06.09.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Royal Commando n'existe pas, c'est une appellation totalement fantaisiste. Le terme correct est Royal Marines.

Les derniers commentaires

  • Henrique le 06.09.2019 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    J'aurais préféré que le rameur redescende et que le roastbeef restre en haut.

  • 1 con-c 1- con le 06.09.2019 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    on devrais lui faire payer les frais pour enlever cet engin de là et pour que la note soit bien salée ==>employé un gros hélico pour enlever cette charge et engager le maximum de gens

  • Bonze le 06.09.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Royal Commando n'existe pas, c'est une appellation totalement fantaisiste. Le terme correct est Royal Marines.

  • Le StiggoLux le 06.09.2019 07:30 Report dénoncer ce commentaire

    Notre monde est malheureusement gangréné par la course au buzz, aux likes...Internet a permis à trop de bas du front une exposition, comme jamais cela aurait pu se faire avant! N'importe qui peut se filmer, se photographier et le diffuser pour tenter le buzz. C'est aussi un des maux du net! D'avoir donner cette exposition si facile à n'importe qui! Quelle époque...

  • Grand est le 06.09.2019 06:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est pas à l’association des Vétérans à régler la note mais à cet hurluberlu de manière à le responsabiliser sinon c’est peine perdue.