Au mauvais moment

03 septembre 2021 11:32; Act: 03.09.2021 11:56 Print

Macron honore son «pari» avec McFly et Carlito

Le président français avait promis, lors d’un concours d’anecdotes, de brandir une photo des deux stars de YouTube. Mais le timing choisi jeudi fait polémique.

Sur ce sujet
Une faute?

Le traditionnel message présidentiel, diffusé pour la rentrée scolaire en France jeudi, n’a pas fait parler de lui pour les bonnes raisons. Via une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le président souhaitait une bonne rentrée à tous les élèves, écoliers et professeurs français alors que les cours reprenaient à travers le pays. Emmanuel Macron a profité de ce discours pour honorer un pari perdu il y a quelques mois lors du désormais fameux concours d'anecdotes organisé à l'Élysée contre les deux YouTubeurs McFly et Carlito.

Pendant qu'il parlait, le président français a brandi une photo peu avantageuse des deux stars du web pour rappeler d’appliquer les gestes barrières, référence à une chanson écrite par les deux compères. Pas d’accroc jusque-là. Mais peu après, il a adressé «une pensée particulière» pour Samuel Paty. Cet enseignant qui avait été décapité en octobre 2020 après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. «J’ai une pensée toute particulière pour les parents et les collègues de Samuel Paty, déclare-t-il. Personne n’a oublié ce drame, qui nous rappelle combien le beau métier d’enseignant est au cœur de la nation, de notre pacte pour nos enfants et nous tous». Et le timing de cet «hommage» a été très mal perçu.

«L'indécence»

Sur les réseaux sociaux, le monde associatif et politique a vivement critiqué ce mélange des genres. «Je commente rarement la communication du Président de la République, mais nous souhaiter une bonne rentrée avec un hommage à Samuel Paty tout en tenant le portrait de McFly et Carlito dans ses mains, je trouve ça monstrueux», a par exemple réagi sur Twitter Jean-Rémi Girard, président du syndicat national des lycées et collèges.

L’opposition a également sauté sur l’occasion pour critiquer l’«indécence et irrespect» du chef de l’État. «Les mots manquent pour qualifier ce niveau d’indécence et d’irrespect», s’est fendue Marine Le Pen, évoquant les «deux guignols de YouTube». «L’indécence à son paroxysme, Macron évoque Samuel Paty avec une photo de McFly et Carlito. Le en même temps est un naufrage!» a écrit le député LR Eric Ciotti, tandis que la sénatrice LR Valérie Boyer fustigeait «l’indécence du en même temps».

(L'essentiel/lom)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Show le 03.09.2021 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    Enquête d'influence auprès des jeunes, lavage de cerveaux, tout est fait pour un autre mandat et tellement de casseroles.

  • simple constat le 03.09.2021 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au final la liberté d'expression fait plus de mal que de bien. moi ce que j'entends, c'est un président qui souhaite une bonne rentrée des classes, qui rappelle que le covid est toujours là et qu'il faut continuer à supporter encore quelques temps les contraintes qui en découlent. et qui rappelle que les incidents qui vont a l'encontre de la liberté d'expression justement, qui commence sur les bancs, ne sont pas oubliés par le gouvernement

  • moimoi le 03.09.2021 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une honte pour la France

Les derniers commentaires

  • seba le 04.09.2021 09:59 Report dénoncer ce commentaire

    Macron va repasser. Ne venez pas vous plaindre apres..

  • lea le 04.09.2021 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal ils ont en commun leur QI ! à savoir la taille d’un petit pois. C’est dévaloriser la fonction présidentielle.

  • Izzil le 04.09.2021 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ralala… ce beau pays qu’est la France, avec son merveilleux peuple, jamais content, toujours prêt à critiquer la moindre chose. Moi j’ai vu un oiseau me surveiller l’autre jour depuis mon jardin, je suis sur que c’est le gouvernement qui m’es pionne !!

  • Sniper le 04.09.2021 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Bzzzz vous êtes sérieux ? Pour vous suffit d’être simplement sympa pour diriger une nation … il faut carrément vous retirer le droit de vote

  • pff le 04.09.2021 06:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @simpleconstat je suis d'accord avec toi. Rien de choquant dans ses propos, il faut arrêter de polémiquer sur tout !!!