Covid-19

19 janvier 2021 17:26; Act: 19.01.2021 18:07 Print

Masques en tissu inefficaces contre les variants?

Face aux nouveaux variants plus contagieux du coronavirus, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) en France semble déconseiller certains masques en tissu pas assez filtrants.

storybild

Les masques en tissu ne seraient pas tous efficaces contre les variants.

Sur ce sujet
Une faute?

À la poubelle, le masque à fleurs cousu par mamie? «à l'occasion de la pénétration en Europe de certains nouveaux variants (...), se pose la question de la catégorie des masques que l'on peut proposer dans la population générale», a déclaré lundi soir sur BFMTV, Didier Lepelletier, un responsable du HCSP.

Il vaut mieux «porter un masque en tissu réutilisable de catégorie 1 plutôt que des masques de catégorie 2 qui filtrent un petit peu moins bien, voire des masques fabriqués de manière artisanale», a-t-il ajouté, après la fuite dans la presse d'éléments d'un avis du HCSP. Ces nouvelles recommandations ont été élaborées ce week-end à la demande du ministère de la Santé, qui peut les suivre ou non.

Les masques en tissu ont été introduits fin mars comme une alternative grand public aux masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2). Le gouvernement avait alors fait volte-face après avoir longtemps répété, sur fond de pénurie, que les masques étaient inutiles pour la population générale.

«Le masque artisanal (...) n'offre pas toutes les garanties»

Une note officielle du 29 mars 2020 définit plusieurs catégories de masques industriels en tissu. Ceux de catégorie 1 (ou UNS1, pour «usage non sanitaire 1») filtrent 90% des particules, contre 70% pour la catégorie 2 (UNS2), selon des normes élaborées par l'Afnor. Interrogé mardi sur l'avis du HCSP, le ministre de la Santé, Olivier Véran a répondu: «Restent valides tous les masques dont le pouvoir filtrant est supérieur à 90%».

Selon lui, cela concerne «la quasi-totalité des masques industriels», à savoir «les masques grand public de niveau 1». «En revanche, le masque artisanal (...) n'offre pas nécessairement toutes les garanties nécessaires», a-t-il poursuivi sur France Inter.

«Soit on interdit les masques en tissu, soit on les autorise»

Pour autant, les choses ne semblent pas aussi évidentes du point de vue du consommateur. Dans un supermarché du centre de Paris, la majorité des masques en tissu vendus mardi étaient de catégorie 2. Le paquet de deux masques en tissu uni était vendu 3,99 ou 4,99 euros pour ceux de catégorie 2, et 4,40 euros pour ceux de catégorie 1. Les masques en tissu à motifs étaient vendus 9,99 euros les deux, qu'ils soient de catégorie 1 ou 2.

Dans tous les cas, la catégorie ne figurait que sur les emballages ou la notice et pas sur les masques eux-mêmes. «Qui va faire la police des masques? Rien ne ressemble plus à un UNS1 qu'un UNS2 ou un masque artisanal», relève le Dr Michaël Rochoy, interrogé par l'AFP. Ce généraliste a cofondé le collectif Stop-Postillons, qui a insisté très tôt sur l'utilité du masque contre le Covid-19.

Pour lui, différencier les catégories de masques se heurte «à un problème de réalité»: «Soit on interdit les masques en tissu, soit on les autorise, il n'y a pas d'entre-deux. Faire des recommandations si elles sont inapplicables, ça n'a pas tellement de sens». L'Autriche et la Bavière (avant peut-être l'ensemble de l'Allemagne) sont allées encore plus loin: elles ont imposé le masque FFP2, plus protecteur mais plus contraignant à porter, dans les transports et les commerces.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gazeleau le 20.01.2021 08:22 Report dénoncer ce commentaire

    Tout doit être fait pour faire baisser le taux d'incidence.

  • TontonB le 20.01.2021 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lu une étude sérieuse dans la presse française hier. D'après des spécialistes il peut être bénéfique de porter plusieurs masques superposés. Il semblerait même qu'à partir de 5 masques portés l'un sur l'autre, plus personne ne meurt du covid (ben oui, on meurt étouffé avant)

  • kaabes le 20.01.2021 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    la plupart de ces masques ne servent à rien du tout!

Les derniers commentaires

  • LoopingLU le 21.01.2021 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    Qui change de masque après 4h d'utilisation?Pas moi en tout cas, et personne d'ailleurs je pense. On les réutilise pendant plusieurs jours, n'est ce pas?Quand on voit les masques accrochés dans les voitures etc... Alors acheter des masques FFP2 à ~4€/pièce (ici à Lux. ce sera le cas)=120€/personne/mois (si 1 masque/jour sinon on multiplie par 2 le prix).Personne ne va dépenser ça.

  • arno le 21.01.2021 05:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez tous avec des masques à gaz, la propagande de la peur n’ as pas fini de tracer sa route. Et après c’ est moi le complotiste. Triste monde de cinglé

  • realite le 21.01.2021 04:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Masque tissus gratuit là est le problème

  • Nocilas le 20.01.2021 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    les masques en tissus avec une couture au milieu sont inefficaces ,car ils ne sont pas testés . Les masques thermo formés vendus chez Cactus ont une filtration supérieure à 98%, supérieur au FFP2.Je prends que ça et ça ne tombe pas comme les masques chirurgicaux.

    • Arnaque du Siècle le 20.01.2021 21:07 Report dénoncer ce commentaire

      Business comme d'habitude...afin que l'on achète qu'un type de masques qui va remplir les poches a quelques uns...et covid veut dire certificate of vaccination identification depuis le début c'est une histoire de vaccin et pas de virus mais on ne peux pas proposer un vaccin sans avoir un virus même s'il faut l'inventer !!!

  • kaabes le 20.01.2021 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    la plupart de ces masques ne servent à rien du tout!