En France

09 décembre 2019 11:32; Act: 09.12.2019 17:18 Print

Mélenchon prend du sursis pour provocation

Le leader de la France insoumise a été condamné ce lundi matin à trois mois de prison avec sursis et 8 000 euros d'amende pour s'être opposé à la perquisition de son parti.

L'élu avait diffusé en direct sa perquisition.

Sur ce sujet
Une faute?

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a été condamné lundi à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bobigny pour rébellion et provocation lors de la perquisition agitée au siège de son parti en octobre 2018.

Le juge a suivi les réquisitions du parquet et M. Mélenchon devra également s'acquitter d'une amende de 8 000 euros. Le député Bastien Lachaud, l'eurodéputé Manuel Bompard, le président de l'association «L’ère du peuple» Bernard Pignerol et Muriel Rozenfeld, l'attachée de presse du mouvement, sont quant à eux condamnés à des amendes entre 2 000 et 7 000 euros.

Seul le député Alexis Corbière a été relaxé après la perquisition houleuse menée le 16 octobre 2018 au siège de LFI dans le cadre de deux enquêtes préliminaires du parquet de Paris: sur les comptes de la campagne présidentielle de 2017 et sur les conditions d'emploi d'assistants d'eurodéputés de la France insoumise - confiées depuis un an à des juges d'instruction.

Devant les caméras de télévision, Jean-Luc Mélenchon s'était opposé avec virulence à la perquisition. Il avait alors appelé ses proches à «enfoncer la porte» pour entrer dans les locaux où la perquisition était en cours, affirmant notamment: «La République c'est moi». On le voyait également bousculer un représentant du parquet ainsi qu'un policier qui tentait de s'interposer.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 09.12.2019 14:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je le supporte pas

  • domm aarsch le 09.12.2019 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    En france c'est souvent avec sursis pour la prison... j'appréciais les idées du bonhomme mais son comportement sur cette vidéo, même si montée par la télé à sa décharge, m'a donné une opinion négative d'un mec qui se dit être la république....

  • jul le 09.12.2019 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah ben oui ... toi simple citoyen tu auras pris plus cher

Les derniers commentaires

  • AvenirEnCommun le 10.12.2019 00:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sinon le fond de l'affaire, on en parle ? Pourquoi a t'il été persitionné ? Quels sont les conclusions de cette perquisition ?

  • nico c. le 09.12.2019 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    La provocation est du côté de ceux qui ont organisé cette "perquisition", qui n'a jamais été réellement justifiée. On peut parler ici d'une affaire purement politique !

  • cjeff le 09.12.2019 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c est normal tu votes à droite

  • baboun le 09.12.2019 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    carrière d'élu et pourtant il a une fortune conséquente, n'est-ce pas un profiteur du système ?

  • François. le 09.12.2019 18:11 Report dénoncer ce commentaire

    Condamné par la justice de son propre pays! Il devrait avoir honte M. Mélonchon.