Polémique

03 août 2021 17:21; Act: 03.08.2021 18:47 Print

Mélenchon enrage contre un passant: «Pète lui la gueule»

L'homme politique s'en est pris à un passant qui souhaitait «prendre une photo avec lui». Fou de rage, Mélenchon l'a insulté et a demandé à son collaborateur de le frapper.

Sur ce sujet
Une faute?

Nouvelle vidéo polémique pour Jean-Luc Mélenchon. Après ses différentes prises de bec avec des journalistes ou son célèbre «La République, c'est moi» à la barbe des policiers lors d'une perquisition, le leader de la France Insoumise a de nouveau été filmé dans un excès de colère.

En cause, l'insistance d'un passant souhaitant, d'après les vidéos diffusées, «prendre une photo» avec lui. Une idée qui ne ravit pas l'homme politique qui, fou de rage, renvoie l'homme avec un très clair: «Dégage» puis un non moins explicite «connard». «Ce n'est pas la peine de m'insulter!», lui rétorque le passant. «Ce n'est pas la peine de m’emmerder, « tu m'emmerdes», répond Mélenchon. Un de ses collaborateurs avait pourtant tenté de calmer le jeu, lui expliquant que Jean-Luc Mélenchon souhaitait simplement éviter un attroupement. La scène a été filmée à Paris, devant le centre de vaccination où se rendait l'homme politique de 69 ans.

«Et c’est nous les "barbares"»

Dans une seconde vidéo, l'ex-ministre socialiste indique à l'homme en question ne pas avoir envie d'être photographié à ses côtés: «Si quelqu’un vient te demander une photo dans la rue, tu n’es pas obligé de dire oui». Mais le passant n'en démord pas et insiste, quitte à encore exciter M. Mélenchon. Toujours tendu, ce dernier se laisse alors aller: «Pète-lui la gueule!», demande-t-il à son collaborateur toujours présent. Ce que ce dernier n'a pas fait...

D'abord diffusée par le site «Valeurs actuelles», la vidéo n'a pas manqué de faire réagir ses adversaires politiques, les internautes... et les policiers français. «Injure publique, incitation à commettre des violences. Pour une photo. Et c’est nous les "barbares"», a notamment ironisé Linda Kebbab, syndicaliste policière. Jean-Luc Mélenchon est en effet réputé pour ses positions politiques de défiance envers les forces de l'ordre.

L'ex-député, candidat à la présidentielle, n'a pas encore communiqué sur cet incident.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 03.08.2021 19:29 Report dénoncer ce commentaire

    Avec une réaction aussi débile c'est même pas la peine qu'il se présente aux élections parce que "le président proche du peuple" ne passera pas

  • Paske le 03.08.2021 18:06 Report dénoncer ce commentaire

    Arriviste, violent et égocentrique voilà le vrai visage de ce soit disant "homme du peuple"; Ah, si certaines personnes pouvaient ouvrir les yeux plutôt que de passer leurs vies à critiquer les politiques de tous bords.

  • TIMOURE le 03.08.2021 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chassé le naturel, il revient toujours au grand galop !! Quel grand homme. Et dire qu'il veux être Président. Au secours !!

Les derniers commentaires

  • fabi le 04.08.2021 20:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fait dans la provoc pour se faire remarquer comme beaucoup de guignols en France. Triste triste

  • Palamunitan le 04.08.2021 17:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C‘est sa campagne electorale…

  • bif le 04.08.2021 15:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même tant il faut y voir clair. Le type l’a sûrement poussé à bout afin d’obtenir ce dérapage. Celui-ci ne se montre même pas et sa voix est trafiquée… opération dénigrement !!!

    • Darwin le 04.08.2021 19:46 Report dénoncer ce commentaire

      Bah, vu le personnage politique, il n'y a surement pas besoin de beaucoup pousser...

  • Mäi Land le 04.08.2021 15:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parfois, même si on est bien élevé, il faut parler dans le même mode de language de la personne mal élevée, sinon le gars ne comprends pas et croit qu’il a toujours une chance.

  • Stéphane le 04.08.2021 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Même si ce passant est un gros lourdeau de service, ce Melenchon devrait vraiment arrêter la politique, il est devenu fou.