En France

08 février 2011 10:01; Act: 01.03.2011 14:02 Print

Naissance d'un premier «bébé-​​médicament»

Un premier «bébé de la deuxième chance», qui permettra de soigner l'un de ses aînés pour lequel il est un donneur compatible, a vu le jour dans un hôpital parisien, ont annoncé les professeurs Frydman et Munnich.

storybild

Le Pr René Frydman.

Une faute?

Indemne de la grave maladie dont souffrent ses aînés, le petit garçon, né le 26 janvier, permettra de soigner l'un d'eux pour lequel il est un donneur compatible. Le petit Umut ("espoir" en turc) Talha, qui pesait 3,650 kg à sa naissance est "en très bonne santé", a indiqué le Pr René Frydman. Les parents, d'origine turque âgés d'une trentaine d'années, et leur garçon sont rentrés chez eux dans le sud de la France. Ce "bébé-médicament", que les spécialistes appellent "bébé du double espoir", est né par fécondation in vitro après un double diagnostic génétique pré-implantatoire (DPI) permettant le choix des embryons.

L'un des deux embryons transférés, exempt de la maladie et d'un groupe compatible avec un des aînés, s'est développé jusqu'à terme. La procédure de double diagnostic a permis de s'assurer d'une part que l'enfant était indemne de la grave maladie génétique (bêta-thalassémie) dont souffrent les premiers enfants de la famille, mais aussi qu'il pouvait être donneur compatible avec l'un de ses aînés malades. Cette compatibilité des tissus (HLA) permet d'envisager ultérieurement, une greffe de sang du cordon ombilical qui a été prélevé après sa naissance, afin de soigner un de ses aînés. La bêta-thalassémie est une maladie génétique grave et invalidante. Cause d'anémie, elle nécessite des transfusions sanguines répétées pour maintenir le malade en vie.

D'autres exemples dans le monde

Il y a déjà eu des naissances de "bébé-docteurs" dans le monde, mais c'est la première en France. Les Etats-Unis ont commencé il y a une dizaine d'années, et quelques naissances ont été signalées plus récemment en Europe, en Belgique (les deux premiers annoncés par l'hôpital universitaire de l'AZ-VUB, près de Bruxelles en 2005) et en Espagne (une naissance en 2008). Aux Etats-Unis, il y a plus de dix ans Molly Nash, fillette de six ans, qui souffrait d'une maladie génétique, l'anémie de Fanconi affectant le système immunitaire, avait été sauvée grâce aux cellules extraites du cordon ombilical de son frère, Adam, dont l'embryon avait été sélectionné dans le but de réaliser cette greffe.

En Espagne, le premier bébé-médicament, Javier, né en octobre 2008, a permis grâce à son sang de cordon ombilical de guérir son aîné Andrés, souffrant également d'une bêta-thalassémie majeure. Andrés n'a plus besoin des transfusions sanguines. La maladie est due à un gène commandant la production d'un composant essentiel de l'hémoglobine qui transporte l'oxygène dans les globules rouges. La bêta-thalassémie, dont il existe des variantes plus ou moins sévères, est une maladie répandue dans les populations du bassin méditerranéen, l'ensemble du Moyen-Orient, le sud et l'est de l'Asie, l'Afrique et les Antilles.

(L'essentiel Online/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • fanny le 08.02.2011 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    je ne suis pas du tout d accord avec ce systeme de guer^rire les gens et je suis tout a fais d accord avec philippe c cruelle de faire sa. et sa devrait etre interdit de clowner des bebe pour en soigne d autre

  • seb le 08.02.2011 19:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi ne pas penser à cette enfant qui arrive au monde non par amour mais pour soit disant "aider". je suis pour la science, mais pas pour cette science. le monde se perds petit à petit . nous verrons le resultat dans 50 voir 100 ans le monde va rire ou peut etre pleurer. mais ,enfin vous n'êtes pas obligé de me croire.

  • Juju le 08.02.2011 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Personnelement, si les parents ne désiraient plus d'enfant (je précise) je trouve honteux de donner naissance à un enfant uniquement dans le but de sauver son ainé! Penser à l'enfant après... Il va se dire qu'il n'a pas été désiré et je pense que c'est horrible de grandir avec cette idée en tête!!!

Les derniers commentaires

  • mel le 22.03.2012 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    Bien sûr ils vont tuer le bébé après utilisation..Et vont le jetter comme une boîte de médoc... Vous êtes absurdes! Les gens veulent un second enfant, autant tenter de sélectionner l'embryon permettant de sauver leur 1er enfant. C'est pas un clone, c'est leur bébé! Alors à ce moment là ceux qui pensent à faire un deuxième gamin pour ne pas que le premier grandisse seul sont coupables aussi!!!

    • Tariq Flis le 06.04.2015 19:20 Report dénoncer ce commentaire

      Il s agit juste de prelevements du cordon embelicale du nouveau ne, on va rien oter a cet enfant

  • Fair-play le 09.02.2011 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    Et les médecin, pour l'ensemble de la procédure, il s'en sont mis combien sur leurs comptes et combien d'enfants décédant de la faim auraient pu être "guéri" simplement en leur donnant à boire et à manger.

  • MRO le 09.02.2011 00:35 Report dénoncer ce commentaire

    je trouve que c'est un beau progres, mais que biensur il doit etre reglemente, comme pour toute intervention medicale importante!!! je suis pour, tant qu'il n'y a pas de derive/traffic!!!

  • MRO le 09.02.2011 00:33 Report dénoncer ce commentaire

    franchement, l'ignorance des gens... Il n'est pas question d'enlever quoi que ce soit a l'enfant "sauveur"!!! Pour l'instant, il s'agit simplement de prelever le cordon ombilical!!! vous croyez vrmt que des parents mutileraient un de ses enfants pour en sauver un autre??? Reflechissez!!!

  • Juju le 08.02.2011 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Personnelement, si les parents ne désiraient plus d'enfant (je précise) je trouve honteux de donner naissance à un enfant uniquement dans le but de sauver son ainé! Penser à l'enfant après... Il va se dire qu'il n'a pas été désiré et je pense que c'est horrible de grandir avec cette idée en tête!!!