Avertissement à Paris

19 avril 2019 14:20; Act: 19.04.2019 14:56 Print

Notre-​​Dame, aussi polluée qu'une friche industrielle?

Une association réclame la «décontamination» de Notre-Dame de Paris qui serait désormais un «déchet toxique», en raison notamment de la fusion de plomb pendant le feu.

storybild

«La cathédrale est aujourd'hui rendue à l'état de déchet toxique», a déclaré l'ONG française, Robin des Bois, dans un communiqué, vendredi. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Après la fusion d'au moins 300 tonnes de plomb dans les garnitures de la flèche et dans la toiture, l'emprise de Notre-Dame de Paris est un site pollué. La cathédrale est aujourd'hui rendue à l'état de déchet toxique», a déclaré l'ONG française, Robin des Bois, dans un communiqué, vendredi. Elle demande aussi que soit dressée une «cartographie de toutes les substances toxiques» présentes dans l'édifice.

«Les eaux d'extinction, les cendres, les suies, les gravats au sol et dans les parties aériennes doivent être, dès que la sécurité pour les travailleurs sera garantie, caractérisés, triés, regroupés et orientés vers des sites légaux et confinés de stockage et d'élimination», a ajouté Robin des bois, qui s’inquiète aussi pour les pompiers étant intervenus lors du sinistre.

«Avant de lancer un appel d'offres pour la conception d'une nouvelle flèche, il faut lancer un appel d'offres pour la décontamination de ce qui, hélas, peut aussi être provisoirement considéré comme une friche industrielle». L'association, qui publie régulièrement des rapports répertoriant les sols pollués, notamment par des hydrocarbures ou le plomb, estime qu'un «risque plomb pèse désormais sur l'île de la Cité et les sédiments de la Seine», évoquant de possibles poussières de plomb inhalées par les habitants «pendant plusieurs mois, sinon années».

Elle demande ainsi que l'organisation de surveillance de la qualité de l'air Airparif soit «mandatée et équipée» pour mesurer dans l'atmosphère le plomb et les autres substances émises par l'incendie. Airparif avait indiqué mardi n'avoir pas relevé de dépassement de seuil des polluants habituels de l'air, notamment des particules fines, après l'incendie de Notre-Dame, ce qui suggérait une pollution très localisée.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • arthur le 19.04.2019 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    les futurs intervenants surement exposés ! il va falloir dépolluer le site des tonnes de plomb et d’oxydes de plomb : " La prévention des risques professionnels d’exposition au plomb " :

  • patate le 19.04.2019 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    D'après mes informations, les tuiles en plomb n'étaient pas installées au moment du feu

  • Amère conclusion. le 20.04.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains présentaient le fait de consacrer un milliard à rebâtir Notre Dame comme une grossière obscénité. Un milliard? Avec beaucoup de chance, oui.

Les derniers commentaires

  • Amère conclusion. le 20.04.2019 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains présentaient le fait de consacrer un milliard à rebâtir Notre Dame comme une grossière obscénité. Un milliard? Avec beaucoup de chance, oui.

  • patate le 19.04.2019 20:07 Report dénoncer ce commentaire

    D'après mes informations, les tuiles en plomb n'étaient pas installées au moment du feu

    • Dommage le 20.04.2019 10:22 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais toutes les poutres qui constituaient la flèche était en bois ...

  • Réaliste le 19.04.2019 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et oui un message de la nature pour pâques pour que pensons à elle .notre Dame un peut la mère des églises.

  • arthur le 19.04.2019 16:19 Report dénoncer ce commentaire

    les futurs intervenants surement exposés ! il va falloir dépolluer le site des tonnes de plomb et d’oxydes de plomb : " La prévention des risques professionnels d’exposition au plomb " :

  • Boba le 19.04.2019 16:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aujourd'hui on ne va plus utiliser de l'amiante ou du plomb, c'est bien normal

    • Pollution le 20.04.2019 14:08 Report dénoncer ce commentaire

      Non, les dangers "modernes" sont p.ex. le 5G ........