Mort de Victorine

30 septembre 2020 15:49; Act: 16.10.2020 16:31 Print

«On a respecté son choix, on n'aurait pas dû»

Alexandre et deux amis ont passé les derniers instants de Victorine avec elle à Villefontaine, en Isère. Le corps de la jeune fille a été retrouvé lundi.

Sur ce sujet
Une faute?

«On se sent coupable, ça fait mal», confie Alexandre à RMC. Le jeune de 18 ans fait partie des derniers à avoir vu Victorine encore en vie. Avec deux autres amis, ils ont a passé une partie de l'après-midi avec la jeune fille, retrouvée morte lundi à Villefontaine, en France. Le jeune homme est revenu sur les derniers instants passés au Village de Marques, un centre commercial, avec elle, samedi: «On avait passé une très bonne journée, on avait fait un peu de shopping. On a décidé de quitter le centre commercial vers 18h», raconte-t-il.

À la sortie, Victorine se rend compte qu'elle a raté le bus qu'elle prend habituellement pour rentrer chez elle. Elle décide donc de rentrer à pied. C'est la dernière fois qu'Alexandre et ses amis verront Victorine. «Le suivant était dans 37 minutes donc on a proposé d’attendre avec elle parce qu’il était tard ou de la raccompagner pour que ce soit plus sécurisant. Elle nous a répondu que non, ce n’était pas la peine, qu’elle rentrerait à pied, seule, qu’elle avait l’habitude de rentrer seule. Elle partait dans un bon état d’esprit, elle rentrait chez elle tranquillement, je n’ai pas vu de problème».

«J'aimerais savoir ce qu'il s'est passé»

Le corps de Victorine Dartois, portée disparue depuis samedi soir à Villefontaine, a été retrouvé lundi matin par les gendarmes. Il était immergé dans un ruisseau dans une zone boisée difficile d'accès, non loin d'un stade où la jeune fille aurait passé son dernier appel téléphonique à 19h, alors qu'elle rentrait au domicile familial. «On a respecté son choix, on aurait peut-être pas dû finalement, regrette Alexandre. On se sent coupable, ça fait mal. Sur le moment, on ne se disait pas que ça pouvait arriver. J'aimerais savoir ce qu'il s'est passé, avoir la vérité, ce qui peut-être m'apaiserait».

D'après le rapport d'autopsie réalisé ce mercredi, Victorine est morte noyée, avec l'intervention d'un tiers, a annoncé l'avocate de la famille de la victime sur BFMTV mercredi en début de soirée. «L'autopsie longue et minutieuse» a pu établir que la mort était intervenue après «une noyade» à laquelle «un tiers» a participé. La piste accidentelle est« écartée». «Pour l'heure, il n'y a aucune piste sérieuse, mais rien n'est laissé au hasard, tout est exploité».

(mm/L'essentiel/afp)