Polémique en France

03 juillet 2020 16:18; Act: 03.07.2020 17:15 Print

Peut-​​on vendre son animal à un laboratoire?

30 millions d'amis s'est insurgée contre la possible vente d'animaux de compagnie à des fins scientifiques en France. Une «fausse information» a répondu le gouvernement.

storybild

Un particulier ne peut pas vendre son animal à un laboratoire.

Sur ce sujet
Une faute?

La polémique a pris de l'ampleur suite à la parution d'un communiqué de 30 millions d'amis. Dans un texte dénonçant un «retour en arrière», l'association s'est insurgée contre «la porte ouverte au pire», soit la possible vente d'animaux de compagnie à des laboratoires pour des expérimentations.

En théorie, seuls des animaux «élevés à cette fin et provenant de fournisseurs agréés» sont concernés, mais il arrive qu'ils ne soient pas assez nombreux. La mise en place de dérogations dans un décret paru récemment en France a mis le feu aux poudres, notamment sur les réseaux sociaux.

«Fausse information»

Soucieux d'éteindre l'incendie, la majorité LREM au pouvoir en France a donc rappelé qu'il était «impossible et illégal» pour les laboratoires de se fournir chez des particuliers. La ministre de la Recherche Frédérique Vidal a même évoqué «une fausse information» pour qualifier ce qui ressemble davantage à une confusion.

Les dérogations évoquées seraient en réalité d'ordre technique, et une adaptation du droit européen visant à simplifier les procédures. Si l’association 30 millions d'amis a concédé un certain emballement, elle a également dénoncé «le flou» autour du décret en question. En France, plus de 2 millions d'animaux servent de cobayes à la science. La majorité sont des souris de laboratoire.

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 03.07.2020 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà comment peut-on avoir même l'idée de vendre son animal à un labo ? Quand on prend un animal on réfléchit avant, on ne le fait pas sur un coup de tête ou pour faire plaisir aux enfants, un animal ce n'est pas une plante verte, ça bouge, ça vit, ça a des besoins et surtout ça vous aime vous son maître, l'abandonner est déjà un profond traumatisme pour lui et si en plus vous ajoutez la souffrance des expérimentations vous devenez un tortionnaire de la pire espèce ! J'espère que le gouvernement ne va pas valider ce genre de pratique immorale !

  • Philippe en toute franchise le 03.07.2020 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Conseil à 30 millions d'amis : Essayez de faire un minimum de fact checking avant de réagir publiquement à une fake news ou un gros canular... Cela éviterait tout ce vent brassé pour rien. Les réseaux sociaux sont de vrais moulins à brasser de l'air ! Ce conseil s'applique aussi aux journalistes qui publient des tweets de réaction à une fake news et font des articles à propos de ce genre de non-évènements.

  • freddy le 03.07.2020 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela doit être strictement interdit ni plus ni moins

Les derniers commentaires

  • Honteux le 04.07.2020 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Jamais et celui qui touche a mes bêtes, je lui coupe les mains.

  • freddy le 03.07.2020 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela doit être strictement interdit ni plus ni moins

  • Philippe en toute franchise le 03.07.2020 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    Conseil à 30 millions d'amis : Essayez de faire un minimum de fact checking avant de réagir publiquement à une fake news ou un gros canular... Cela éviterait tout ce vent brassé pour rien. Les réseaux sociaux sont de vrais moulins à brasser de l'air ! Ce conseil s'applique aussi aux journalistes qui publient des tweets de réaction à une fake news et font des articles à propos de ce genre de non-évènements.

  • @Dm allemagne le 03.07.2020 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ne font pas de test sur animaux mais aparament ils utilisent des produits pour leurs marques maison qui ont déjà été testé sur les animaux par d'autres firmes.J'étais vraiment déçue ...

  • DM allemagne le 03.07.2020 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    il est plus que grand temps d'abandonné cette pratique, il a été prouvé que d'autres méthodes valent autant si pas mieux. et surtout certaine pratique ne sontplus a tester. il y a beaucoup de produit non testé sur les animaux,, j'invite les gens a priviligier ce genre de produits, DM notamment a beaucoup de produit on testé sur les animaux.