En France

29 janvier 2020 14:50; Act: 29.01.2020 15:01 Print

Retour médiatique de Fillon avant le procès

L'ancien Premier ministre François Fillon va s'exprimer jeudi, à la télévision française, alors que son procès doit débuter fin février.

L'affaire Fillon avait fait les grands titres en 2017.

Sur ce sujet
Une faute?

Après un long silence, François Fillon fait son retour médiatique jeudi, avec une interview télévisée en forme de grand oral, à quelques semaines de son procès qui risque de raviver de mauvais souvenirs à droite. L'ex-candidat à l'élection présidentielle et ancien Premier ministre, retiré de la vie politique depuis sa défaite en 2017, sera l'invité exceptionnel de «Vous avez la parole» à 21h sur France2.

Au programme: 1h15 d'interview, «sans contradicteur» autre que les journalistes Léa Salamé et Thomas Sotto, a indiqué lundi, la rédactrice en chef de l'émission, Alix Bouilhaguet. «Il y aura une grande phase d'interview autour des affaires, mais on parlera aussi de la situation de la France, de la gouvernance» et de «la situation à l'international», a-t-elle ajouté.

Grand oral

L'interview fera aussi figure de grand oral à trois semaines du procès de M. Fillon, pour «détournement de fonds publics» notamment, qui se tiendra du 24 février au 11 mars devant le tribunal correctionnel de Paris. «François Fillon a à cœur de rétablir ce qu'il est et qui il est», a assuré au Figaro le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, proche de l'ancien chef du gouvernement.

François Fillon, son épouse Penelope et son ancien suppléant à l'Assemblée, Marc Joulaud, seront jugés dans l'affaire des emplois présumés de Penelope, pour lesquels elle aurait touché plus d'un million d'euros entre 1998 et 2013. Le couple devra aussi répondre de «complicité et recel d'abus de biens sociaux» pour un emploi en partie fictif à la Revue des Deux Mondes. «J'espère que Francois Fillon pourra s'expliquer», a affirmé sur SudRadio le député LR Eric Woerth, pour qui «une partie de l'élection présidentielle a été complètement faussée» en 2017 par ce feuilleton.

«Minable»

En 2017, cette retentissante affaire aux multiples rebondissements avait stoppé net la course en tête pour la présidentielle du candidat de droite, parti favori dans les sondages mais finalement éliminé au premier tour.

Pour Les Républicains qui n'ont cessé de s'enfoncer depuis, cette séquence ravive de mauvais souvenirs, juste avant des élections municipales qui leur offrent enfin l'occasion de relever la tête. La date est d'ailleurs «pour le moins surprenante», a affirmé le président de LR Christian Jacob, qui se montre serein: «Pas sûr que ça ait une influence sur les élections». D'autres digèrent mal la tribune offerte en prime-time à l'ancien candidat. «C'est minable. C'est nul. Cela n'a aucun intérêt», tempête un élu pour qui «Fillon a durablement abîmé la droite». «Cela n'aura pas d'intérêt mais c'est sale».

«Homme blessé»

À l'époque les révélations en cascade avaient écorné l'image intègre de François Fillon. La formule assassine qu'il avait employée contre Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite - «qui imagine de Gaulle mis en examen?» - lui était revenue comme un boomerang. Le coup de grâce était venu des révélations de Robert Bourgi, figure des réseaux de la «Françafrique», qui s'était vanté de lui avoir offert deux costumes d'une valeur de 13 000 euros.

Les Républicains peinent depuis à se remettre en selle. Mais certains veulent croire que le procès «permettra de tourner la page». Qu'un «homme blessé» considère «qu'il doit s'exprimer devant les Français, c'est logique, ensuite la droite regarde devant», a assuré mardi sur RTL Damien Abad, le patron des députés LR.

Pas de retour en politique

Absent des médias français depuis 2017, François Fillon avait toutefois donné une interview en octobre à la RTS, où il comparait la mobilisation des «gilets jaunes» à celle des opposants à sa propre réforme des retraites, en 2003. «Macron, c'est un petit joueur à côté!» avait-il ironisé.

Loin de la politique, François Fillon est associé de la société de gestion Tikehau Capital et siège à la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Il s'engage aussi pour les chrétiens d'Orient. Et il y a peu de chances qu'il profite de l'émission de jeudi pour annoncer son retour en politique: en octobre, il affirmait à la télévision suisse que «non», ce n'était pour lui pas imaginable.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 29.01.2020 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore tous ces hommes politiques qui nous font la leçon alors que ce sont des magouilleurs de la pire espèce. Je ne vois d'ailleurs pas l'intérêt de cette énième interview où il va sans doute essayer de se faire encore passer pour une pauvre victime au lieu d'assumer

  • herve_57 le 29.01.2020 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    intervenir en public pour minimiser sa fraude ! sérieusement... sa femme.... lui ..... sont juste inculpé de détournement de fond public.... un détail....

  • monika le 29.01.2020 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est coupable avec son innocence épouse Pénélope !! plus crédible du tout !!

Les derniers commentaires

  • FullmétalJF le 29.01.2020 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    Il aurait fait un très bon président, compétent et présentable au sortir du quinquennat de Hollande, autre chose que Macron, celui que les Français ont choisi par défaut.

  • NoComent le 29.01.2020 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore tous ces hommes politiques qui nous font la leçon alors que ce sont des magouilleurs de la pire espèce. Je ne vois d'ailleurs pas l'intérêt de cette énième interview où il va sans doute essayer de se faire encore passer pour une pauvre victime au lieu d'assumer

  • Baron Rouge le 29.01.2020 17:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comment osez vous porter critiques sur vos maîtres ! Travaillez plus vous penserez moins ...

  • herve_57 le 29.01.2020 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    intervenir en public pour minimiser sa fraude ! sérieusement... sa femme.... lui ..... sont juste inculpé de détournement de fond public.... un détail....

    • Antoine le 30.01.2020 20:39 Report dénoncer ce commentaire

      @ herve_57: Ben oui, eux ont un standing et un train de vie à préserver contrairement au peuple qui gagne difficilement sa croûte

  • monika le 29.01.2020 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il est coupable avec son innocence épouse Pénélope !! plus crédible du tout !!