En France

16 janvier 2020 14:32; Act: 16.01.2020 14:52 Print

Un couple de Belges perd contre les éoliennes

Un couple de Belges, propriétaires d'une maison dans le Tarn, jugeait que des éoliennes représentaient un «trouble anormal de voisinage». La justice leur donne tort.

storybild

Christel et Luc Fockaert demandaient une indemnisation de quelque 350 000 euros à l'opérateur 3D Energies, imputant leurs problèmes de santé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Christel et Luc Fockaert demandaient une indemnisation de quelque 350 000 euros à l'opérateur 3D Energies, imputant leurs problèmes de santé - sentiment d'oppression, vertiges, maux de tête - à la présence de six éoliennes près de leur domicile, la plus proche à 700 mètres, une distance conforme à la réglementation.

Ayant déménagé en 2015 de leur domicile, à Fontrieu (Tarn), ils invoquaient aussi la perte de jouissance de leur habitation, et de sa valeur. Le tribunal a estimé que «le lien de causalité entre les troubles allégués et le fonctionnement du parc n'était pas démontré», a précisé leur avocate, Me Alice Terrasse. L'argument avait été avancé lors de l'audience au civil le 29 novembre par l'avocat de 3D Energies. Me Alexandre Brugière avait plaidé l'absence de lien de causalité entre le préjudice invoqué et le fonctionnement du parc.

Problèmes de santé

«Mes clients sont très déçus, ils réfléchissent à faire appel», a affirmé Me Terrasse, relevant qu'ils n'ont «même pas été indemnisés du préjudice» à leur santé, «pourtant clairement démontré par des expertises». Lors de l'audience elle avait cité deux expertises, médicale et de sonométrie - cette dernière constatant l'émission d'infrasons - convergeant selon elle pour attester que le «parc est source de nuisances».

Me Brugière avait, lui, opposé deux rapports - de l'Académie de médecine et de l'Agence nationale de l'environnement - disant qu'actuellement «il ne peut pas être établi de liens entre les infrasons et des troubles souvent invoqués par les requérants pour caractériser un malaise». Le couple, qui n'avait pas contesté l'implantation des éoliennes, affirme avoir ensuite commencé à souffrir de maux de tête et de vertiges, leur état de santé s'étant aggravé après la coupe, en 2013, d'un bois, faisant écran entre leur maison et le parc.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • patdevelours le 16.01.2020 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive le nucléaire Les allemands hypocrites vont y revenir rapidement

  • unefois le 16.01.2020 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    c'est tellement pathétique de chercher à se faire de l'argent par n'importe-quel moyen!

  • JDCJDR le 16.01.2020 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve ça beau une éolienne et ça me détend de les regarder tourner au vent. C’est comme être face à la mer.

Les derniers commentaires

  • JDCJDR le 16.01.2020 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve ça beau une éolienne et ça me détend de les regarder tourner au vent. C’est comme être face à la mer.

  • patdevelours le 16.01.2020 18:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive le nucléaire Les allemands hypocrites vont y revenir rapidement

  • unefois le 16.01.2020 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    c'est tellement pathétique de chercher à se faire de l'argent par n'importe-quel moyen!

  • Oppy le 16.01.2020 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    leur trouble est surement reel mais c'est qu'un effet placebo