Grand Est

10 août 2020 21:46; Act: 11.08.2020 09:44 Print

Un Ehpad reconfiné après 34 cas et un mort

PULNOY - Les 84 résidents d'un Ehpad à Pulnoy, en Meurthe-et-Moselle ont été reconfinés après un décès et la découverte de cinq salariés et 29 pensionnaires infectés.

storybild

Une «surveillance et (un) suivi médical accrus des patients» ont été mis en place. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Sur le total de 84 résidents que compte l'Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), établissement du groupe mutualiste Acoris, 29 ont été testés positifs au Covid-19, ainsi que cinq professionnels intervenant au sein de la structure, sur un total de 60 salariés», a indiqué l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué. Selon le président de cet Ehpad, «seulement quatre personnes ont des symptômes, toutes les autres n'ont pas de symptômes», et aucun pensionnaire n'a été hospitalisé.

«Une personne âgée de plus de 90 ans, ayant présenté un test PCR (NDLR: par voie nasale) positif le 6 août et un test PCR négatif le 8 août, est décédée le 9 août», a signalé l'ARS. Après la confirmation de deux cas de coronavirus le 5 août parmi les pensionnaires, «l'établissement a pris l'ensemble des dispositions visant à isoler et protéger l'ensemble des résidents» et «un dépistage collectif chez tous les résidents et salariés a été organisé» les deux jours suivants, selon l'ARS.

Visites suspendues

«Devant l'ampleur des résultats revenus positifs, il a été décidé (...) de retester un certain nombre d'échantillons par un autre laboratoire», fait savoir l'ARS. Les personnes âgées sont confinées avec «prise des repas en chambre, arrêt des activités d'animations et suspension des interventions extérieures». Les familles, dont les visites ont été suspendues, ont été informées de la situation, selon l'ARS.

Une «surveillance et (un) suivi médical accrus des patients» ont été mis en place, ainsi qu'un «nettoyage renforcé des locaux». Par ailleurs, un «recensement des personnes ayant rendu visite aux résidents au cours des derniers jours, et des intervenants extérieurs qui se sont rendus dans l'établissement» a été organisé «afin de transmettre les coordonnées de ces "cas contacts" potentiels à l'Assurance Maladie en charge du "contact tracing"», a annoncé l'ARS.

L'Ehpad, situé dans une commune de 5 000 habitants, «n'avait pas connu antérieurement de cas positifs chez les résidents et les salariés», selon l'ARS.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • droit de savoir le 11.08.2020 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne jamais faire confiance au maison ( groupe) qui se prétend transparente et sincère .. ce sont les pires ..

  • droit de savoir le 11.08.2020 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La découverte de salarié .. . J espère que la médecine du travail l itm contrôlent les maisons de retraite au Luxembourg lorsque des signalements d abus ont été introduits sur les clients , matériel et mobbing burn-out du personnel ! Beaucoup de personnel de groupe maisons très connues se sont manifestés et ont signalé ...pourtant ces maisons semblent puissantes au dessus des lois comme intouchables , très étrange, pourquoi? Ils semblent ne pas aimer les gens honnêtes

  • Chriss le 11.08.2020 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que le personnel ne les pas mourir faute de soins classiques, à part si c'est pour faire gonfler le nombre de morts du Covid-19. Réaliste pas méchante !

Les derniers commentaires

  • Chriss le 11.08.2020 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Rectification : espérons que le personnel ne va pas les laisser mourir ...

  • droit de savoir le 11.08.2020 20:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne jamais faire confiance au maison ( groupe) qui se prétend transparente et sincère .. ce sont les pires ..

  • droit de savoir le 11.08.2020 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nettoyage renforcé des locaux : itm faudrait vraiment obliger les directions à nettoyer chaque jour les salles d infirmières dans certaines maisons de retraite ici .. c est dégoûtant et inadmissible au Luxembourg et pourtant ça existe ! Une honte combien de membre du personnel ont attrapé le covid 19 a cause de tant de négligences de la part de la direction? Combien ont eu les poumons abîmés?

  • droit de savoir le 11.08.2020 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La découverte de salarié .. . J espère que la médecine du travail l itm contrôlent les maisons de retraite au Luxembourg lorsque des signalements d abus ont été introduits sur les clients , matériel et mobbing burn-out du personnel ! Beaucoup de personnel de groupe maisons très connues se sont manifestés et ont signalé ...pourtant ces maisons semblent puissantes au dessus des lois comme intouchables , très étrange, pourquoi? Ils semblent ne pas aimer les gens honnêtes

  • Chriss le 11.08.2020 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    Espérons que le personnel ne les pas mourir faute de soins classiques, à part si c'est pour faire gonfler le nombre de morts du Covid-19. Réaliste pas méchante !