France

19 septembre 2017 12:08; Act: 19.09.2017 13:07 Print

Un escroc se fait passer pour la mère de Maëlys

La disparition de cette fillette de neuf ans donne aussi des idées aux arnaqueurs de tous bords.

storybild

L'enfant a disparu lors d'un mariage, en France.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est une certaine Yveline Moreau qui a tenté de glaner de l'argent dans le cadre de la disparition de Maëlys, selon Le Dauphiné libéré. Cette femme affirmait, dans un mail, vouloir obtenir des fonds pour élargir les recherches dans tout l'Hexagone.

En réalité, ces nom et prénom ne correspondent pas à ceux de la maman de l'enfant. C'est en fait un imposteur qui se cachait derrière cet envoi. Selon L'Express, cette personne malintentionnée est désormais visée par une enquête pénale ouverte par le parquet de Lyon pour «tentative d'escroquerie». La justice vérifie s'il y a d'autres victimes de cette arnaque.

ADN retrouvé

La fillette de neuf ans a disparu lors d'un mariage le 27 août, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, en France. Un homme de 34 ans, invité comme l'enfant, est le suspect principal. En détention, Nordhal L. ne cesse toutefois de clamer son innocence. Sa mère, son frère et sa sœur ont également témoigné dans la presse en ce sens. Dans Le Dauphiné libéré, son frère aîné affirme même qu'il existe plusieurs personnes présentes à la cérémonie qui sont fichés sexuellement.

Pour autant, des éléments accablent ce maître-chien. L'ADN de Maëlys a notamment été retrouvé dans sa voiture. En outre, il s'est absenté du mariage durant près d'une heure et s'est débarrassé d'un short porté lors de la fête. Un habit que les enquêteurs n'ont jamais retrouvé. Le lendemain du mariage, le trentenaire a nettoyé minutieusement sa voiture, utilisant notamment un produit pour jantes qui peut perturber l'odorat des chiens. Il a aussi caché l'existence d'un second téléphone portable, dont la résiliation d'abonnement est intervenue le jour suivant le mariage.

La fillette est toujours portée disparue, malgré d'importantes recherches.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 57 le 19.09.2017 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    honteux. Ou est elle cette fillette? que lui est il arrivé ?

  • Volcan 43 le 04.01.2018 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur le Président de la République pour le cas de Maëlys vous ne pouvez pas faire les choses un peu plus dur pour ces gens qui viol tue Vous avez des produits pour faire parler ces gens là pourquoi ne pas le faire Ha oui trop trop d association vous tomberait sur le dos qui soutient des malfrats et je suis polie Voter une loi pour ces cas là.

  • mimi le 19.09.2017 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je pense qu' il la retrouveront jamais cette pauvre petite fille et oui vive la justice française. un simple vendeur de drogue prend plus de prison qu' un pédophile c est malheureux mes reel

Les derniers commentaires

  • Volcan 43 le 04.01.2018 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur le Président de la République pour le cas de Maëlys vous ne pouvez pas faire les choses un peu plus dur pour ces gens qui viol tue Vous avez des produits pour faire parler ces gens là pourquoi ne pas le faire Ha oui trop trop d association vous tomberait sur le dos qui soutient des malfrats et je suis polie Voter une loi pour ces cas là.

  • mimi le 19.09.2017 16:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    moi je pense qu' il la retrouveront jamais cette pauvre petite fille et oui vive la justice française. un simple vendeur de drogue prend plus de prison qu' un pédophile c est malheureux mes reel

  • sebastien le 19.09.2017 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que dieu la protège et que ce salaud aille au diable

  • 57 le 19.09.2017 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    honteux. Ou est elle cette fillette? que lui est il arrivé ?

  • briciola le 19.09.2017 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est une honte nous sommes bouleversé par cette disparition jespere toujours quelle va être retrouvee saine et sauve