En France

20 octobre 2021 17:24; Act: 21.10.2021 08:57 Print

Un homme décapité et éviscéré, un suspect en fuite

Un homme a été retrouvé décapité et éviscéré chez lui, mercredi, dans le sud de la France. La piste terroriste n'est «pas privilégiée» mais un suspect armé est en fuite.

storybild

L'auteur en fuite est activement recherché. (photo: AFP/Denis Charlet)

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme a été retrouvé décapité et éviscéré chez lui, mercredi, à Bollène, dans le Vaucluse, a-t-on appris auprès des gendarmes, une source proche de l'enquête précisant que la piste terroriste n'était «absolument pas privilégiée» à ce stade. L'auteur en fuite est activement recherché, a indiqué la gendarmerie du Vaucluse, qui a publié mercredi après-midi, une photo du suspect sur Facebook.

L'homme, apparemment âgé d'une quarantaine d'années, cheveux noirs courts, est «potentiellement DANGEREUX et ARMÉ», prévient-elle en appelant tout témoin qui viendrait à la croiser à appeler le 17 immédiatement. Les faits se sont produits dans cette commune de quelque 13 000 habitants située dans la vallée du Rhône, entre Montélimar et Orange. «Un important dispositif de recherche est actuellement déployé sur Bollène, dans le secteur dit de "Barry"», précise la gendarmerie du Vaucluse, dans son appel à témoins.

De nombreux moyens

Selon plusieurs sources, deux soignants auraient été appelés dans l'appartement d'un patient souffrant de troubles psychiatriques. À leur arrivée, l'homme s'est enfui et les deux infirmières ont ensuite trouvé l'homme décapité dans l'appartement. 86 gendarmes et quinze agents de la police municipale de Bollène seraient mobilisés, ainsi que deux unités spéciales venues de Marseille comme le rapporte Le Dauphiné.

Une photo du suspect a été diffusée sur Facebook.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Scorpion le 20.10.2021 20:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens sont devenus dingues en France. Ce pays est devenu fou.

  • Dede le 20.10.2021 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu est-ce que le gouvernement Macron vient faire dans ce meurtre sordide du a un déséquilibré ? Faut arrêter de toujours taper sur le même si c était un autre parti le résultat était le même ! C est les fous qu ils faut enfermer

  • plus que marre le 20.10.2021 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les excuses sont la pour s en servir

Les derniers commentaires

  • Grognon le 21.10.2021 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Il a l'air pourtant sympa sur la photo.

  • ZoubilaMouche le 21.10.2021 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Pour toute affaire sordide voir odieux en France, la premier mot qui vient à l'esprit des journalistes c'est "la piste terroriste" écartée ou pas... La folie, la jalousie, ou une mauvaise rencontre etc... n'est jamais invoqué… Voilà où en est le journalisme en France...

  • Personnellement je prend luxair quand je le 21.10.2021 09:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Scorpion pourquoi toujours en France c'est partout pareil mais la différence est que c'est caché car dans certains pays il faut que rien ne filtre j en connais un pas loin le lux j'y ai vécu plus de 10 ans

    • Blabla le 21.10.2021 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      c'est partout pareil même au Lux. Je suspecte les raisons dans tous les pays, mais je me garderai bien de les communiquer....

  • Titus le 21.10.2021 09:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A priori le segur de la santé va revaloriser les salaires des soignants, ce qui devrait rendre le boulot un peu plus attrayant. Le manque de personnel dans les hôpitaux psy étant criant, ce gouvernement tente de résoudre ce problème, contrairement à ce que vous dites. En revanche, pour des raisons idéologiques, des employés sont mis à pied car pas vaccinés, alors même que les services sont sous staffés, je sais que ça contredit mon propos au dessus mais c'est pour apporter de la nuance et par honnêteté intellectuelle.

  • NialaV le 21.10.2021 08:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tout va bien dans ce pays, de pire en pire, années après années, que du bonheur… Vite un changement à la direction svp.