Drame en France

05 février 2019 06:50; Act: 05.02.2019 11:29 Print

Un incendie fait 10 morts et 30 blessés à Paris

Dix personnes sont mortes dans l'incendie d'un immeuble du XVIe arrondissement de Paris, dans la nuit de lundi à mardi. La piste criminelle est envisagée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Dix personnes sont mortes dans un violent incendie qui a ravagé un immeuble d'habitation du XVIe arrondissement de Paris, dans la nuit de lundi à mardi. Après plus de cinq heures d'intervention, les pompiers ont finalement réussi, après 6h, à maîtriser le feu, qui a également fait 30 blessés dont 6 pompiers. Toutefois, le «bilan pourrait encore s'alourdir car les opérations de reconnaissance n'ont pas encore eu lieu dans les derniers étages de l'immeuble, là où le feu était le plus violent», a expliqué le capitaine Clément Cognon, le porte-parole des pompiers sur place.

Le feu a démarré vers 1h du matin selon les pompiers qui évoquent une «scène d'une incroyable violence». Certains habitants de cet immeuble des années 70, comptant huit étages et situé rue Erlanger, se sont réfugiés sur le toit pour échapper aux flammes, alors que de nombreux résidents ont appelé au secours depuis leurs fenêtres. «Nous avons dû procéder à de nombreux sauvetages, notamment pour une dizaine de personnes qui s'étaient réfugiées sur les toits», a précisé le capitaine Cognon.

«Au total, une cinquantaine de personnes ont été évacuées par les pompiers notamment grâce à l'installation d'échelles», a-t-il précisé. Deux immeubles adjacents ont également été évacués par mesure de précaution et des responsables de la mairie du XVIe arrondissement étaient sur place dans la nuit pour trouver des solutions de relogement. Plusieurs rues de ce quartier chic de Paris, situé à la lisière du bois de Boulogne, étaient bloquées par des dizaines de voiture de police et de camions de pompiers.

Une forte odeur de fumée flottait. Au total, quelque 200 pompiers sur place ont participé aux opérations. Une habitante de l'immeuble a été interpellée et placée en garde à vue, a annoncé sur place le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz. «Une personne a été interpellée, c'est une femme, elle est actuellement en garde à vue», a-t-il déclaré. Une enquête a été ouverte pour «destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort» et confiée à la police judiciaire, a annoncé le parquet de Paris.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vesti le 05.02.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Selon France Info on aurait arrêté une femme de 40 ans, alcoolisé et souffrant de troubles psychiques

Les derniers commentaires

  • Vesti le 05.02.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    Selon France Info on aurait arrêté une femme de 40 ans, alcoolisé et souffrant de troubles psychiques