En France

20 janvier 2021 13:41; Act: 20.01.2021 13:55 Print

Un message retrouvé 165 ans après dans un mur

Sur le chantier de la future Cité de la gastronomie à Dijon, un maçon a découvert un manuscrit signé par un ouvrier plâtrier, en 1856.

storybild

La chapelle Sainte-Croix-de-Jérusalem, édifiée au XVe siècle, est située dans une des cours de l’hôpital général de Dijon. (photo: Google maps )

Sur ce sujet
Une faute?

«En cette chapelle étant en réparation a travaillé le sieur Godard»: ces mots laissés par un plâtrier, en 1856, ont été découverts la semaine dernière sur le chantier de la future Cité de la gastronomie à Dijon, dans l’est de la France.

D’une restauration à l’autre, c’est un maçon qui est tombé sur le manuscrit, un siècle et demi plus tard, en délogeant une pierre dans un mur de la chapelle Sainte-Croix-de-Jérusalem, édifiée au XVe siècle dans la capitale bourguignonne.

«J’étais en train de faire une saignée dans le mur pour y passer des gaines électriques. Dans un ancien trou d’échafaudage, j’ai vu une pierre bouger et derrière j’ai trouvé le papier plié en six», raconte à l’AFP Victorien Coille. Un manuscrit recto-verso, parfaitement conservé d’après des photographies publiées mardi, par le quotidien régional Le Bien Public qui a révélé la découverte.

Natif de Moloy, au nord de Dijon, Nicolas Godard y indique qu’il fut d’abord marin, «congédié de la frégate à vapeur L’Orénoque après avoir fait la campagne de Crimée, à l’âge de 18 ans». Ce conflit opposa l’Empire russe, de 1853 à 1856, à une coalition formée de l’Empire ottoman, de la France, du Royaume-Uni et du royaume de Sardaigne. «Celui qui met un frein à la fureur des flots sait aussi des méchants arrêter les complots», ajoute le sieur Godard, une citation extraite d’une pièce de Jean Racine, Athalie. Suivent les noms d’autres ouvriers ayant probablement travaillé dans la chapelle.

Une trace laissée

Puis une date, le 10 août 1856; au dos du feuillet, l’adresse d’une boutique et cette mention finale: «Au moment où ces lettres sont écrites, la plus grande misère existe à Dijon».

Comment expliquer la présence de ce mot? «Dans les anciennes corporations de métier, il y a toujours eu la volonté de laisser une trace, comme chez les tailleurs de pierre qui signaient leurs œuvres», explique Bassir Amiri, conseiller municipal délégué aux Archives et au Patrimoine culturel.

Les services dijonnais ont étudié le manuscrit et retrouvé l’acte de naissance du sieur Godard, en 1838. «On voit que c’est quelqu’un de cultivé, c’est émouvant ce dialogue qui s’établit entre deux ouvriers à travers les âges», ajoute l’élu. Le document sera déposé aux archives municipales, où il sera consultable par les particuliers, et numérisé sur leur site Internet.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • David le 20.01.2021 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est ????

  • julie le 20.01.2021 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je constate surtout qu au niveau orthographe il n y a pas photo on peux voir la dégringolade dans l enseignement

  • Amoureux transi d'histoire le 20.01.2021 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    En voilà une belle nouvelle qui nous change les idées... C'est effectivement beau de voir un tel échange temporel. L'ouvrier qui a découvert le mot devrait lui-même en laisser un autre !

Les derniers commentaires

  • David le 20.01.2021 20:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est ????

  • Edouard Bracame le 20.01.2021 18:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela m'est arrivé de le faire dans les quelques appartements que j'ai eu à rénover. Mais je ne saurai jamais si quelqu'un les découvre un jour

  • Amoureux transi d'histoire le 20.01.2021 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    En voilà une belle nouvelle qui nous change les idées... C'est effectivement beau de voir un tel échange temporel. L'ouvrier qui a découvert le mot devrait lui-même en laisser un autre !

  • julie le 20.01.2021 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je constate surtout qu au niveau orthographe il n y a pas photo on peux voir la dégringolade dans l enseignement

    • @julie le 20.01.2021 17:02 Report dénoncer ce commentaire

      Tu en es la meilleure preuve vu le nombre de fautes dans ton message...