En France

14 juillet 2016 08:55; Act: 14.07.2016 10:34 Print

Un pompier meurt et trois autres gravement blessés

L'intervention de plusieurs pompiers sur un violent incendie dans les Pyrénées orientales a tourné au drame, mercredi.

Sur ce sujet
Une faute?

Un sapeur-pompier a été tué et trois autres grièvement blessés mercredi dans l'accident de leur engin en se rendant sur une intervention de lutte contre un violent incendie au Barcarès (Pyrénées-Orientales), a-t-on appris jeudi, auprès de la préfecture.

Le premier, pompier professionnel de Perpignan, âgé d'une quarantaine d'années, est décédé dans l'embardée du véhicule qu'il conduisait, en fin d'après-midi à Baho, non loin du sinistre. Les trois pompiers volontaires qui l'accompagnaient ont été hospitalisés à Perpignan «en état d'urgence absolue», a précisé Hélène Girardot, directrice de cabinet du préfet.

L'accident a eu lieu pour une raison encore inexpliquée vers 18h30, mercredi, mais l'information n'a pas été divulguée tant que les familles n'avaient pas été prévenues. Dans un communiqué publié sur son site Internet, le Service d'incendie et de secours des Pyrénées-Orientales annonce «avec une immense tristesse le drame qui vient de le toucher».

Tragique intervention

Les quatre hommes se rendaient en intervention sur un violent incendie à Torreilles, sur le secteur du Barcarès, où plus de 3 000 vacanciers ont été évacués pendant plus de six heures de quatre campings menacés par les flammes.

Le conducteur, venu du centre de secours de Pezilla-la-Rivière, a alors perdu le contrôle de son engin incendie, sur la RD616 qui contourne Baho. Le véhicule a fait une sortie de route puis plusieurs tonneaux, a précisé Hélène Girardot.

Dans ce secteur du Barcarès qui borde la Méditerranée, un violent incendie attisé par une forte tramontane menaçait quatre campings pleins de touristes français, allemands, belges et britanniques. Les plus de 3 000 personnes en vacances dans les campings ont été évacuées très rapidement, sans laisser la peur s'installer. Ils ont pu tous réintégrer leurs emplacements en soirée, une fois l'incendie totalement maîtrisé.

Second feu

Le sinistre, qui a détruit 10 hectares de végétation, a brûlé sept toiles de tente et entièrement détruit 22 mobile-homes ainsi que les effets personnels de 17 familles qui ont été relogées dans un camping voisin.

Ce mercredi a été marqué par un second incendie important dans le département voisin de l'Aude. Au nord-ouest de Narbonne, ce sont 200 hectares de pinède qui sont partis en fumée, non loin du passage du Tour de France, sans pour autant gêner la Grande Boucle.

(L'essentiel/nxp/afp)