Polémique en France

20 décembre 2017 08:44; Act: 20.12.2017 09:38 Print

Un vol à 350 000 euros pour le Premier ministre

Matignon a affrété pour 350 000 euros un avion d'un loueur privé pour faire Tokyo-Paris et permettre à Édouard Philippe de rentrer plus vite de sa visite en Nouvelle-Calédonie.

storybild

Le vol Tokyo-Paris a coûté 6 000 euros par personne. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'avion privé a aussi permis au Premier ministre français et à sa délégation d'éviter de terminer le voyage dans un avion de l'État jugé trop inconfortable, a-t-on appris mardi de source proche du dossier. Venu en Nouvelle-Calédonie en vol commercial, le Premier ministre débute son voyage retour le 5 décembre dans l'A340 de l'armée de l'air mobilisé pour l'occasion, qui avait emmené une partie de sa délégation à l'aller.

Mais lors de l'escale technique à Tokyo, M. Philippe descend de l'appareil avec sa délégation, dont plusieurs ministres, pour embarquer dans un autre gros porteur, un A340 de luxe avec 100 sièges de type première classe, loué à l'entreprise spécialisée Aero Vision. Au final, cet avion de location, qui s'est posé le 6 décembre à 7h30 à Orly, aura permis au Premier ministre, dans de meilleures conditions de confort, de gagner deux heures: celui de l'armée s'est posé à 9h30 à Roissy, quasiment à vide.

6 000 euros par personne

Sollicité par l'AFP, Matignon a confirmé que «la délégation du Premier ministre, composée de 60 personnes, a fait le vol Tokyo-Paris sur un vol loué pour la somme de 350 000 euros, soit 6 000 euros par personne». Sur RTL, Édouard Philippe a affirmé, mercredi matin, «assumer complètement». «C'est compliqué de déplacer le Premier ministre, et c'est cher. Je comprends parfaitement à la fois la surprise et les interrogations que se posent les Français», a-t-il déclaré, justifiant notamment le vol par le besoin d'être de retour en métropole avant le départ d'Emmanuel Macron en Algérie, le 6 décembre au matin.

«On savait qu'il n'y avait pas de vol commercial à l'heure où on allait rentrer. Et on savait qu'il fallait rentrer pour un élément impératif qui est que le président partait le mercredi matin de notre retour», s'est-il défendu. «La règle, c'est que dans toute la mesure du possible on essaie de faire en sorte que le Premier ministre ou le président de la République soit sur le territoire national», a plaidé M. Philippe.

30% moins cher que Valls

«Si vous aviez invité Édouard Philippe, je serais venu en métro, ça m'aurait coûté 1,90 ou 2 euros. Mais (...) je suis arrivé avec quatre véhicules, des motards, 15 personnes, avec un médecin et un transmetteur qui me suivent en permanence, parce que c'est le régime donné à un Premier ministre d'être systématiquement en mesure de réagir», a encore plaidé M. Philippe sur RTL.

«Ça coûte redoutablement cher et j'en suis parfaitement conscient, j'en suis tellement conscient que j'essaie de faire en sorte, contrairement à ce que peut donner le sentiment de cette photographie sur le Tokyo-Paris, de limiter les frais», selon lui. Le Premier ministre en veut pour preuve que son voyage en Nouvelle-Calédonie a coûté 30% moins cher que le voyage similaire réalisé par Manuel Valls en 2016, selon Matignon.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DOUDOU le 20.12.2017 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    Tous les mêmes....Et après ils viennent nous dire que les caisses sont vides et qu'il faut se serrer la ceinture...

  • roger le 20.12.2017 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    350k pour économiser 2h ???? Nan mais allo quoi ? A aucun moment ils se sont dit genre la on abuse peut être ?

  • Saturnin le 20.12.2017 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    Bel exemple de solidarité nationale en temps de crise;mes salutations méprisantes à tous ceux qui trouvent çà "normal"

Les derniers commentaires

  • inem le 21.12.2017 08:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est cher... Mais c'est moins cher que le milliard (Hollande-Royal) qu'il a fallu pour rembourser l'éco-taxe ? tout est relatif....

    • Citoyen 57 le 21.12.2017 17:18 Report dénoncer ce commentaire

      Le système utilisé comportait des failles.On ne l 'a pas dit. J ai participé aux essais sur l' A31 et l'A30. Un fiasco. L'eco taxe un projet jeté aux oubliettes,mal conçu .Les bonnets rouges ont apporté ce qu'il fallait pour laisser tomber ce fut un bon prétexte. L'état aurait perdu plus que ce milliard....

  • DGils le 21.12.2017 00:43 Report dénoncer ce commentaire

    eh bien il aura pas fallu longtemps avant de voir le vrai visage du serpent

  • Howaito le 20.12.2017 21:08 Report dénoncer ce commentaire

    Bon, c'est pas grave, c'est l'Etat qui paye! Ah oui, j'oubliais: n'oubliez pas de payer vos impôts, et puis l'évasion fiscale , les paradis fiscaux c'est insupportable car cela fait moins de rentrées pour tous ceux qui se gavent sur la bête.

  • gunter le 20.12.2017 19:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez de vous plaindre vous préférez qu il rentre en vélo

  • rebecca le 20.12.2017 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai fait ca vendredi en revenant le jeudi du Brésil et j'y arrive. Lavante c'est que en ce liement l'A31 roule bien