En France

15 décembre 2019 10:51; Act: 16.12.2019 10:58 Print

Une Guadeloupéenne élue Miss France 2020

Clémence Botino, étudiante en histoire de l'art, est la nouvelle reine de beauté française pour un an.

storybild

Clémence Botino tout juste couronnée.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je resterai la même mais en mieux»: la Guadeloupéenne Clémence Botino a été désignée Miss France 2020 par les téléspectateurs de TF1, succédant à la Polynésienne Vaimalama Chaves.

La lauréate de ce concours de beauté, critiqué par des féministes à l'heure de #Metoo mais suivi chaque année par des millions de téléspectateurs, est étudiante en première année de master d'histoire de l'art à la Sorbonne, à Paris.

Originaire de la commune du Gosier, elle est âgée de 22 ans et mesure 1,75 m. Elle se présente comme passionnée d'art, particulièrement de musique et de cinéma, aimant aussi les voyages, la mode et jouer du piano. «Les Guadeloupéens avaient envie de cette victoire, sans eux tous, je ne serais pas là aujourd'hui», a déclaré lors d'une conférence de presse la jeune femme, installée depuis deux ans à Paris.

«Petite boule d'énergie»

Et la Guadeloupe a bien salué le sacre de sa miss. «Magnifique et époustouflante notre clémence Botino» a salué sur Facebook Josette Borrel Lincertin, présidente du département, se disant «tellement fière d'elle et de son parcours. Un beau symbole d'une France multicolore et fière de sa diversité».

«On a explosé», rapporte avec enthousiasme à l'AFP Ary Chalus, le président de la Région Guadeloupe, qui se trouvait au concert de Kassav, à Baie-Mahault, quand la nouvelle est tombée.

Qualifiée de «petite boule d'énergie» par l'organisatrice de Miss France Sylvie Tellier, Miss France 2020 a dit souhaiter «continuer à être une personne humble, agréable». «La beauté, c'est l'intelligence, c'est se mettre en avant, se connaître soi même», a-t-elle ajouté.

Interrogée sur les critiques de féministes qui dénoncent un concours de beauté sexiste et rétrograde, Miss France a répondu que le concours était aussi là pour «encourager les jeunes femmes à faire ce qu'elles veulent, ce en quoi elles croient». «Le féminisme, (les femmes le font) au quotidien, en allant travailler, en créant des familles».

L'inoxydable Jean-Pierre Foucault

Avec 31,95% des voix, Clémence Botino a été préférée par les téléspectateurs aux quatre autres finalistes, Miss Provence (30,66%), puis ensuite Miss Tahiti, Miss Bourgogne et Miss Côte d'Azur. Au total 30 jeunes femmes de toute la France étaient en compétition.

Pour la 25e année, l'inoxydable Jean-Pierre Foucault était aux manettes de la soirée, organisée sur le thème du «Tour du monde des Miss» pour la première fois dans une grande salle de sa ville natale, Marseille. Au-delà des paillettes, Miss France reste un gros enjeu financier pour TF1.

«On n'avance pas tant que ça»

L'an dernier, la cérémonie avait décroché la deuxième meilleure audience de l'année (7,3 millions de téléspectateurs) toutes chaînes confondues. Les chiffres semblent toutefois s'éroder: le record de 2006, avec 9,4 millions de téléspectateurs, est loin, et Miss France n'a plus dépassé la barre des 8 millions depuis l'édition 2015.

Des chiffres toujours trop élevés aux yeux des féministes, qui dénoncent une vision rétrograde des femmes. Malgré la prise de conscience de la société sur le harcèlement sexuel ou les violences faites aux femmes, «on est un peu désespérés (par le succès de Miss France) et on voit qu'on n'avance pas tant que ça», expliquait avant l'émission l'une des porte-paroles de l'association Osez le Féminisme.

L'édition 2020 a également suscité la polémique pour une subvention de 150 000 euros accordée par la ville de Marseille à l'organisation du concours. Le maire LR Jean-Claude Gaudin a promis des «retombées économiques importantes» pour la ville en terme d'image.

Regardez le couronnement de Miss France 2020:

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lili le 15.12.2019 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Miss Provence était jolie certes... mais alors, quand elle s’est exprimée quelle catastrophe! Heureusement que ce n’est pas elle qui représente la France! C’est un tout, Miss France doit être jolie et intelligente...

  • Nana le 15.12.2019 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Miss Provence et miss Bourgogne étaient mieux

  • Lisa le 15.12.2019 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo miss Guadeloupe, très belle et surtout intelligente et c'est pour ça qu'elle a été choisi,non déplaise aux autres

Les derniers commentaires

  • louve le 16.12.2019 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’aimais mieux Miss Normandie et Miss Tahiti.

  • L.P.S le 16.12.2019 12:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est belle point finale. sinon elle n'aurait pas gagner

  • Lisa le 16.12.2019 09:46 Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement je ne lui trouve rien de spécial...elle est surement intelligente mais c'est avant tout un concours de beauté faut pas l'oublier!!! Miss Tahiti et miss Picardie méritaient de gagner...

  • Amoureux le 16.12.2019 01:16 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique, un mot d'elle et je quitte ma mère !

  • LN le 15.12.2019 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amplement méritée !