En France

25 décembre 2020 10:44; Act: 25.12.2020 10:50 Print

Une lettre au Père Noël des années 30 retrouvée

Des archéologues ont eu la surprise de découvrir une lettre encore cachetée écrite par un enfant au Père Noël dans les années 1930, en Alsace.

storybild

La missive, écrite il y a près de 90 ans, n’est jamais arrivée jusque chez le Père Noël (image d’illustration). (photo: KEYSTONE/AP/Eraldo Peres)

Sur ce sujet
Une faute?

«Père Noël au ciel»: alors qu’ils fouillaient «quelques jours avant Noël» des bâtiments à Strasbourg, des archéologues ont eu la surprise de découvrir une lettre encore cachetée écrite par un enfant au Père Noël dans les années 1930. Elle n’avait jamais été postée.

«Si cette lettre n’arrivera pas à temps auprès de son destinataire… quel incroyable hasard que de la découvrir quelques jours avant Noël!» indique sur sa page Facebook Archéologie Alsace, un organisme public qui exerce des missions scientifiques et patrimoniales. La trouvaille a eu lieu lors de fouilles «la semaine dernière» dans des moulins à Strasbourg et la ville voisine d’Illkirch-Graffenstaden.

Les archéologues sont alors «tombés sur de nombreux documents d’archives datant des années 1930», tous «malmenés par les moisissures et les souris»: photos de famille, cartes postales, avis de décès, cartes de visite, invitations à déjeuner ou encore menus de stations thermales.

Parmi cette masse de documents hétéroclites, une lettre, «dont l’enveloppe était encore scellée», précise Archéologie Alsace. L’organisme publie plusieurs photos de cette missive adressée au «Père Noël au ciel» que le ou la jeune auteur/e assure aimer de «tout (son) cœur». Et qui insiste sur un point: «je veux être sage pour faire plaisir à Maman et Papa».

La lettre, rédigée d’une large écriture à l’encre bleue, est ornée d’un dessin en couleurs montrant un Saint-Nicolas se penchant sur trois enfants dans un coffre en bois. Les cadeaux réclamés? «Une bicyclette» et un «petit carrousel». «Embrassez pour moi le petit Jésus», intime encore cette lettre rédigée il y a presque 90 ans et dont la découverte a des airs de conte de Noël. «Recherches généalogiques et versement aux archives à venir», conclut le post d’Archéologie Alsace.

(L'essentiel/ATS/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Trop top le 26.12.2020 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme quoi l alsace toujours un retard d avance

  • orange le 01.01.2021 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @trop top .. Vous devez être un Français de l’intérieur pour faire un tel commentaire sur l’Alsace !

  • le canard enchaîné le 25.12.2020 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tres touchant pour les fêtes..

Les derniers commentaires

  • orange le 01.01.2021 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @trop top .. Vous devez être un Français de l’intérieur pour faire un tel commentaire sur l’Alsace !

  • Trop top le 26.12.2020 08:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme quoi l alsace toujours un retard d avance

  • le canard enchaîné le 25.12.2020 15:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tres touchant pour les fêtes..

  • fabdel74 le 25.12.2020 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suppose que vous faites allusion à l’expéditeur. Concernant le destinataire, le débat demeure ouvert! ????

  • fab57 le 25.12.2020 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    zut...le destinataire n est plus de ce monde...