Vente aux enchères

30 avril 2016 15:37; Act: 30.04.2016 15:48 Print

Une planche de Tintin vendue un million d'euros

Une double planche de l'album mythique d'Hergé «Le Sceptre d'Ottokar», appartenant au chanteur Renaud, a été adjugée samedi à Paris pour 1,046 million d'euros.

«C'est la deuxième fois seulement qu'une planche de Tintin dépasse le million d'euros», a déclaré Eric Leroy, expert de la vente pour la maison d'enchères Artcurial. En octobre dernier, une double planche du «Sceptre d'Ottokar» (la tentative de fuite de Tintin à bord d'un avion de chasse) s'était vendue à plus de 1,5 million d'euros chez Sotheby's à Paris. Artcurial avait estimé entre 600 000 et 800 000 euros (hors frais) la double planche de fin de l'album du célèbre auteur de bande dessinée belge, vendue samedi par le chanteur populaire français Renaud.

Réalisée à l'aquarelle bleue, gouache et encre de Chine, elle a été achetée au téléphone «par un collectionneur européen», a précisé M. Leroy.

Une centaine de pièces de la collection

Publié en 1939, «Le sceptre d'Ottokar» est le huitième opus des aventures de Tintin. La double planche est riche d'un gag impliquant les Dupont(d) et d'un malicieux clin d'oeil de Tintin à l'attention du lecteur. Les Dupont(d) ont l'impression que l'avion qui les ramène de Syldavie va s'abîmer en mer. Tintin les rassure en leur expliquant qu'ils sont dans un hydravion et qu'il va amerrir. Les Dupont(d) rient aux larmes de leur frayeur inutile et, distraits, tombent à l'eau en descendant de l'avion.

Renaud avait acquis cette double page auprès de la veuve du dessinateur Le Rallic, chez qui Hergé a travaillé. «À l'époque, elle me la céda pour 100 000 Francs. C'était là la plus importante dépense de toute ma collection», a expliqué le chanteur. Tintin est une star incontestée des enchères. Un dessin à l'encre de Chine pour les pages de garde des albums de Tintin publiés de 1937 à 1958 a été adjugé pour 2,65 millions euros par Artcurial en 2014, un record mondial. Au total, une centaine de pièces de la collection de BD de Renaud étaient proposées à la vente samedi.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fulgure le 30.04.2016 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours vivant avec un millions d'euros c'est cool ! Travaillez plus vous gagnerez plus hahaha

Les derniers commentaires

  • Fulgure le 30.04.2016 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours vivant avec un millions d'euros c'est cool ! Travaillez plus vous gagnerez plus hahaha