«Gilets jaunes»

05 décembre 2018 15:56; Act: 05.12.2018 16:18 Print

Une rumeur pourrit la vie du neveu de Mme Macron

Dirigeant et propriétaire d'une chocolaterie, Jean-Alexandre Trogneux subit insultes et menaces, depuis la manifestation de samedi dernier.

Sur ce sujet
Une faute?

Il est au bout du rouleau. Jean-Alexandre Trogneux, neveu de Brigitte Macron, craint pour sa sécurité et celle de ses 40 employés. Dirigeant et propriétaire de la chocolaterie Jean Trogneux à Amiens (nord), l'homme dit être la cible d'insultes et de menaces des «gilets jaunes», depuis la manifestation du 1er décembre.

En cause, une rumeur persistante qui affirme qu'Emmanuel Macron, oncle par alliance de Jean-Alexandre Trogneux, est le véritable propriétaire de la chocolaterie. Prises pour cible, les vitrines de ses huit boutiques sont couvertes de crachats. Les salariés s'entendent dire que leur patron est un «salaud» et les vendeuses sont effondrées. «Pire, on a menacé de faire brûler la chocolaterie sur les réseaux sociaux (...) J'ai peur de l'acte d'un déséquilibré», confie Jean-Alexandre Trogneux au Parisien.

Inquiet, le neveu de Brigitte Macron a équipé ses huit boutiques de caméras de surveillance et engagé des videurs. Quant à son chiffre d'affaires, il est en berne: certains clients boycottent son commerce et les commandes de paniers garnis pour Noël sont moins nombreuses.

(L'essentiel/joc)