Ministre inattentif

02 novembre 2016 14:33; Act: 02.11.2016 15:13 Print

Valls a recadré l'un de ses ministres en public

Le Premier ministre français n'a pas apprécié que Jean-Marie Le Guen utilise son téléphone pendant un discours. Il l'a immédiatement rabroué de manière infantilisante.

Sur ce sujet

Manuel Valls a fait parler son autorité, dimanche dernier. Le Premier ministre français, alors en plein discours à Abidjan, en Côte d'Ivoire, n'a visiblement pas apprécié que Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, utilise son téléphone. Après un regard appuyé, le chef du gouvernement a lâché: «Monsieur Le Guen, lâchez votre téléphone», déclenchant des rires un peu gênés dans l'assistance, comme l'a révélé l'émission Quotidien.

Au lieu de rapidement passer à la suite de son discours, Manuel Valls en a rajouté une couche. «Vous êtes avec moi, vous n'avez donc aucune raison de le prendre: je ne vous appelle pas et il n'y a pas de problème au Parlement, puisqu'on est dimanche». Le public a visiblement apprécié cette sortie.

Avec ce recadrage en public, le Premier ministre a-t-il voulu faire passer un message, alors que les élections françaises approchent? Les ministres n'ont semble-t-il pas intérêt à moufter face à leur hiérarchie...

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Renard des surfaces le 02.11.2016 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Il a raison, c'est un manque de respect de la part de son ministre. On ne les paie pas pour aller sur Facebook non plus...

  • Thor le 02.11.2016 16:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne supporte pas non plus les gens qui sont non-stop sur leur smartphone, surtout que c'est un manque de respect!

  • Pascal le 02.11.2016 16:07 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien pour rappeler qui est le patron !

Les derniers commentaires

  • frederic54 le 03.11.2016 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    c est un manque de tact des deux personnes, si on a quelque chose a dire a quelqu un on ne le dit pas devant tout le monde pour faire le beau...

    • marie le 03.11.2016 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      tout à fait....

  • Grand Maître le 02.11.2016 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A partir du 1er janvier 2017 il y aura ds amendes SNCF pour usage abusif sur les quais ou ds train. Et c'est normal. Même ds les salles d'attente on voit ce genre d'idiots brailler.

  • dan weiler le 02.11.2016 19:43 Report dénoncer ce commentaire

    c'est de la pure impolitesse, les gens ne savent plus se comporter avec cette horrible mais indispensable machine. que ce soit au restaurant, dans les trains, au cinéma, il y en a toujours un ou deux au minimum scotchés avec leurs téléphones à l'oreille. on demande à nos enfants de rester polis en éteignant leurs téléphones lors d'un repas, d'une soirée en famille, pourquoi alors un secrétaire d'état devrait laisser le sien allumé. pour une fois, valls a eu raison

  • Mathieu K le 02.11.2016 17:57 Report dénoncer ce commentaire

    Alors , ils disent faire des économies depuis qu'ils sont au pouvoirs et ils AUGMENTENT de pratiquement 22% les fonctionnaires dans les ministères , qui se fou de la gueule de qui ? Je trouve que M.Valls est une personne imbue de sa personne ou plutôt de son titre de ministre , et il profite énormément de cela .

  • Bravo ! le 02.11.2016 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Certaines personnes ne se gênent même plus à parler au portable devant tout le monde. Le manque de respect et d'éducation de notre société sont pathétiques.