Ancien footballeur

09 novembre 2019 14:25; Act: 09.11.2019 14:36 Print

Vikash Dhorasoo vise la mairie de Paris

L'ancien footballeur international, qui a notamment joué à Lyon, Milan et Paris, est le candidat de la France insoumise pour devenir maire de Paris.

storybild

L'ancien joueur de football Vikash Dhorasoo mènera les listes de la France insoumise aux municipales de Paris. (photo: AFP/Jacques Demarthon)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien international de football Vikash Dhorasoo a été choisi samedi pour conduire la bataille de Paris aux municipales sous les couleurs de La France insoumise, en binôme avec l'élue Danièle Simonnet, a-t-on appris auprès de cette dernière. Une assemblée constituante a validé le binôme. M. Dhorasoo devrait être tête de liste dans le XVIIIe arrondissement, secteur populaire en prise depuis plusieurs années avec les problèmes de toxicomanie, où se sont multipliés des campements de migrants avant d'être démantelés, assure-t-on chez LFI.

«On est ravis de la décision de Vikash Dhorasoo», s'est réjouie auprès de l'AFP Mme Simonnet, qui salue «les prises de parole d'un ancien joueur de football, devenu une importante figure, quelqu'un d'engagé contre le racisme, la LGBTphobie, un homme courageux dans ses engagements». L'ancien joueur, âgé de 46 ans, «incarne les quartiers», a ajouté l'élue du XXe arrondissement, convaincue qu'il «peut proposer une nouvelle méthode d'agir, avec les gens au centre de la bataille».

La semaine dernière, le comité électoral de LFI avait annoncé une première salve d'investitures de chefs de file et de validations de stratégies locales pour les élections municipales, dont Paris. Mais à Paris, les Insoumis ont décidé de s'adosser à des citoyens de la société civile pour former une liste «Décidons nous-mêmes».

Selon un sondage daté de mi-septembre, la maire PS de Paris Anne Hidalgo (24%) reste en tête des intentions de vote pour les municipales de mars, devant Benjamin Griveaux (LREM, 17%), Cédric Villani (dissident LREM, 15%), Rachida Dati (LR, 14%), David Belliard (EELV, 13%), Danielle Simonnet (testée seule à l'époque, 5%), le centriste Pierre-Yves Bournazel (5%), la liste soutenue par le rassemblement national de Serge Federbusch (4%) et celle de l'ancien conseiller communication de François Hollande, Gaspard Gantzer, créditée d'1% des voix.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.