En France

28 février 2020 18:18; Act: 28.02.2020 21:05 Print

Des incidents à Paris, la gare de Lyon évacuée

Des échauffourées ont éclaté en marge d'un concert, ce vendredi vers 18h, à Paris. Des véhicules ont été incendiés et la gare de Lyon en partie évacuée.

Sur ce sujet
Une faute?

Des incidents, émaillés de feux de véhicules, ont éclaté vendredi en fin de journée à Paris en marge d'une manifestation interdite d'opposants au concert du chanteur congolais Fally Ipupa à Bercy, conduisant à l'évacuation partielle de la Gare de Lyon. «La police intervient pour faire cesser la manifestation», a fait savoir la préfecture de police de Paris, évoquant notamment des incendies de poubelles et de véhicules, dégageant une épaisse fumée noire.

La partie souterraine de la gare a été évacuée par mesure de précaution, a indiqué la SNCF. Les pompiers de Paris ont «maîtrisé le feu, qui est en cours d'extinction», a expliqué la préfecture vers 18h30. Elle a aussi dénoncé le «comportement scandaleux» de manifestants entravant l'action des secouristes. À 19h10, 23 personnes avaient été arrêtées et 54 verbalisées. Sur place vers 18h30, une dizaine de camions de pompiers éteignaient les derniers foyers.

«On les laisse se produire ici en France comme si de rien n'était»

Une très forte odeur de brûlé régnait aux abords de la gare, où une trentaine de véhicules étaient entièrement carbonisés, majoritairement des scooters. Le trafic était interrompu sur le RER D. En fin de journée, la tension était encore vive entre supporters du chanteur et opposants politiques congolais, avec de nombreuses invectives entre les deux camps. Prévu à partir de 20h à l'AccorHotels Arena, ex Palais omnisports Paris-Bercy, le concert de Fally Ipupa, accusé par les opposants d'être proche du l'ex-président Joseph Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi, suscitait l'inquiétude des autorités.

Sept manifestations déclarées avaient été interdites et les premières interpellations ont débuté dès la mi-journée dans le secteur de Bercy. «Avec leur musique, ils sont en train de prendre tout un peuple de leur côté pendant qu'ils égorgent et violent femmes et enfants», s'indignait un opposant, Willy Dendebe, révulsé par la tenue du concert. «Ça fait 30 ans que je suis ici à cause d'eux! 30 ans et on les laisse se produire ici en France comme si de rien n'était. Alors oui on est en colère!»

Fan du chanteur et venu exprès de Belgique, Lwangi Bienvenu contemplait le désordre depuis son hôtel proche de la Gare de Lyon. «C'est dommage, c'est un Congolais, on devrait tous être derrière lui», a-t-il regretté. «On va mal parler de nous. Ils mettent les gens en danger et en plus ils vont sûrement annuler le concert.»

(nc/L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean luc Moustache le 28.02.2020 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bonsoir , Voitures en feu : comment voir le problème quand on en a besoin pour aller bosser ? Il est urgent de rétablir un ordre , la loi !

  • Dejan le 28.02.2020 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    Paris brûle-t-il ?

  • Jean luc Moustache le 28.02.2020 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    Bonsoir , Pour garder notre paix notre ordre , il serait bon de reétablir l'ordre

Les derniers commentaires

  • Le Belge, une fois le 29.02.2020 14:36 Report dénoncer ce commentaire

    Quel beau pays! Je n'y mettrai jamais plus les pieds, déjà qu'avant...

  • Tristesse le 29.02.2020 08:02 Report dénoncer ce commentaire

    On est pas sous l'Espagne Franciste, je pense qu'il existe d'autres moyens en France pour s'exprimer. Ces actes desservent leur discours, leurs témoignages. Maintenant il faut bien avouer que c'est une bien triste histoire que celle du Congo... et que nous n'en sommes pas tant étrangers. Je pense qu'il ne faut dès lors pas trop faire les surpris et les vierges effarouchées lorsque certaines manifestations tiennent place dans notre belle et amnésique république.

  • Fr le 29.02.2020 04:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La France est un pays sous développé aujourd'hui. et le gouvernement avec l'arrogance de Macroniste laisse le chao se reproduire comme si rien n'était...

  • Ronaldo 1998 le 29.02.2020 01:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui

  • Dégoûté le 28.02.2020 22:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre France !