Grande Région

02 juin 2018 14:15; Act: 02.06.2018 15:29 Print

120 adeptes du vélomoteur réunis sur les routes

RODEMACK - 120 adeptes du Solex se sont retrouvés samedi matin à Rodemack lors du Solex tour, un circuit de 90 km sur les petites routes du pays des Trois Frontières.

Voir le diaporama en grand »

La 5e édition du Rodemack' Solex tour réunit, cette année encore, plus d'une centaine de Solexistes, venus du Luxembourg, d'Allemagne, de Bruxelles et même de région parisienne. Michel, Luxembourgeois, est un habitué de la manifestation, il prend le départ au guidon d'un Solex qu'un ami, un peu collectionneur et surtout bon mécanicien, lui prête. «Rouler en Solex c'est un art de vivre, à la française. Même si je préfère la Vespa, les Solex restent indémodables. Ces engins ont été créés après-guerre en 1946 et ils roulent toujours, c'est du solide. On roule en Solex pour se promener, on ne cherche pas la performance», confie-t-il.

À l'origine, l'engin est tout simplement un vélo sur lequel un moteur a été installé. Les premiers Solex sortent des usines en 1946 et deviennent plus performants, avec un moteur plus puissant. «Le modèle 3800, produit en 1966 a été le plus vendu. Il peut rouler à 45-50 km/h et il a une autonomie de 80 à 100 km. Il a un petit réservoir d'un litre, on peut ajouter un petit bidon d'essence si on veut faire plus de kilomètres», explique Gilles, un habitant de Bertrange qui participe au Solex tour pour la troisième fois. «C'est un engin basique. Avec un peu de connaissances en mécanique on arrive à se débrouiller en cas de fuite d'essence ou si le moteur s'essouffle. Il faut surtout de bons mollets pour pédaler dans les montées», plaisante-t-il.

Les derniers ajustements sont faits, les participants sont sur le départ, avec casque et gants obligatoires. Les dernières consignes de sécurité avant le départ sont données, des motos chargées de garantir la bonne marche du peloton partent d'abord et les Solexistes s'élancent. Derrière eux, une camionnette d'assistance ferme le cortège. «Les gens viennent avant tout pour retrouver des amis, passer un bon moment et faire une belle balade. Le Solex c'est un moyen convivial de créer du lien social. Ça attire la sympathie des gens, ils nous arrêtent pour discuter. Tout le monde avait un Solex à l'époque, c'était plus abordable qu'une mobylette», souligne Alain Sturm le président du syndicat d'initiative de Rodemack, qui organise le Solex tour.

(Émilie Étienne/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 02.06.2018 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En plus je pense que de nos jours , il faut un casque réglementaire et une plaque d'immatriculation . Sauf si il est en mode vélo .

  • torolkozo le 02.06.2018 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En général ils ne peuvent pas circuler sur les pistes cyclables au pays car trop rapides alors c'est sans intérêt car trop dangereux dans le trafic !!!

Les derniers commentaires

  • Jean II le 02.06.2018 20:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En plus je pense que de nos jours , il faut un casque réglementaire et une plaque d'immatriculation . Sauf si il est en mode vélo .

  • torolkozo le 02.06.2018 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En général ils ne peuvent pas circuler sur les pistes cyclables au pays car trop rapides alors c'est sans intérêt car trop dangereux dans le trafic !!!

    • Guitou le 03.06.2018 07:08 Report dénoncer ce commentaire

      Toujours des râleurs. Laissez les rouler si ils veulent. C’est vraiment beau de voir tant de passionnés de vieille mécanique.

    • Bobo enervant le 03.06.2018 10:08 Report dénoncer ce commentaire

      Torolkozo, j’ai du mal à comprendre votre commentaire. L’article parle d’un week-end de partage autour d’un objet devenu culte et qui nous rappelle nos parents et grands parents.