France/Grand Est

13 octobre 2017 08:11; Act: 13.10.2017 14:18 Print

Écrans tactiles et wifi ont débarqué en classe

GRAND EST - 31 000 lycéens ont remplacé, depuis la rentrée, les traditionnels manuels scolaires par des ordinateurs et tablettes. Une première en France.

storybild

D'ici à 4 ans, tous les lycéens de la région Grand-Est devraient accéder gratuitement aux ressources numériques à l'école ou depuis leur domicile. (photo: Illustration)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Depuis la rentrée, 50 des 535 lycées de Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace, ont commencé à abandonner tout support papier en salle de classe. Lancé en mars par la région Grand Est, le plan «Lycées 4.0» entend «proposer à la jeunesse des conditions de travail modernes et adaptées». Deux mois de travaux ont été nécessaires pour équiper certains établissements comme le lycée Goulden de Bischwiller, au nord de Strasbourg, qui a fait installer durant l'été une quarantaine de bornes wifi dans ses couloirs et salles de classe. Même le gymnase devrait bénéficier prochainement d'un accès Internet.

D'ici à 4 ans, tous les lycéens de la région devraient accéder gratuitement aux ressources numériques à l'école ou depuis leur domicile: un dispositif censé contribuer à lutter contre le décrochage scolaire. Quelque 11 millions d'euros pour le matériel et le déploiement de câbles ont été investis cette année par la Région, auxquels s'ajoutent 3,3 millions des Fonds européens de développement régional (Feder). Si la moitié du coût d'acquisition du matériel - 580 euros pour une tablette, 740 euros pour un ordinateur - est financée par la collectivité, les fédérations de parents d'élèves grincent des dents, car l'autre moitié reste à la charge des familles.

Écrans tactiles et écouteurs

«Installez-vous messieurs, et sortez tout de suite votre matériel, c'est-à-dire la tablette. Et aussi vos écouteurs, si vous en avez». Sur les pupitres des élèves, aucun manuel scolaire ou cahier, à peine une trousse: au lycée des métiers Goulden, Arnaud Klein, professeur de lettres-histoire, démarre son cours en demandant à ses élèves de cliquer sur un lien Internet.

Ce lycée professionnel forme chaque année 400 élèves aux métiers de l'industrie, du tertiaire et du commerce. Le thème de la séance: «Nourrir la planète demain». Les élèves de seconde Bac pro systèmes numériques (SN) s'exécutent et étudient le document, une vidéo produite pour le pavillon de la France à l'exposition universelle de Milan 2015. Les regards captés par les écrans, les élèves glissent leurs réponses avec leurs doigts dans un tableau avec QCM interactif concocté par l'enseignant.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jonah le 13.10.2017 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est du n'importe quoi ! Encore plus de temps d'exposition devant un écran bravo aux décideurs. Et pourtant je n'ai que 27 ans mais je trouve cela aberrant.

  • The rebel le 13.10.2017 08:55 Report dénoncer ce commentaire

    Mettez-leur des livres, ils sont nuls en classe et n'arrivent pas à suivre mais avec une tablette, houra, ils deviennent les meilleures élèves... Tout se perd, les jeunes seront incapables d'écrire et de tenir un stylo en main...

  • Carina le 13.10.2017 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien de passer beaucoup de temps sur sa tablette, hein. Loisirs + école + devoirs à domicile. Encore plus de myopes à l’avenir. Quand je pense que les médecins disent de se méfier de ces appareils et nous parents qui tentons de limiter leur utilisation à nos enfants, et l’école rame dans l’autre sens. C’est l’État qui payera les lentilles de contact et les frais de l’opération des yeux plus tard aussi ?

Les derniers commentaires

  • mimi le 15.10.2017 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les écoles n ont pas le choix de suivre les évolutions qu imposent la vie. Si non nos enfants seront en retard. Aujourd'hui c est l électronique qui prime malheureusement. Mais presque tous les enfants ont une tablette à la maison il me semble. Faites vous l effort de ne pas leur donner ou de leur retirer le smartphone..... tentez et vous verrez. Inutile d accuser l école de mal faire. Au contraire.

  • momo le 13.10.2017 14:29 Report dénoncer ce commentaire

    Test en Suède coeur bat plus vite après quelques semaines.sans écriture à la main pas d'évolution intelligente.

  • Erich le 13.10.2017 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    580 euros pour une tablette !? Mais c'est quoi comme matos à un prix pareil ? C'est le modèle haut de gamme ?

  • Carina le 13.10.2017 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien de passer beaucoup de temps sur sa tablette, hein. Loisirs + école + devoirs à domicile. Encore plus de myopes à l’avenir. Quand je pense que les médecins disent de se méfier de ces appareils et nous parents qui tentons de limiter leur utilisation à nos enfants, et l’école rame dans l’autre sens. C’est l’État qui payera les lentilles de contact et les frais de l’opération des yeux plus tard aussi ?

    • @Carina le 13.10.2017 14:53 Report dénoncer ce commentaire

      Je n'aurais pas dit mieux. Entièrement d'accord !!!

  • Justme le 13.10.2017 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    J'approuve à 100 %, c'est mon opinion j'ai le droit d'être un peu plus ouvert d'esprit....