Vote en conseil communal

16 avril 2014 17:42; Act: 16.04.2014 18:22 Print

Arlon vivra sous le regard de dizaines de caméras

ARLON - Près de 18 mois après avoir émis sa volonté de renforcer le dispositif de surveillance, le bourgmestre de la cité belge a obtenu gain de cause. Une trentaine de caméras seront installées.

storybild

Pour Vincent Magnus, bourgmestre cdH d'Arlon, la mise en place d'un important dispositif de caméras de surveillance entend lutter «contre les incivilités». (photo: Editpress)

Une faute?

Lutter contre le «sentiment d'insécurité». Voici l'argument utilisé par Vincent Magnus depuis près d'un an et demi pour voir le déploiement d'un système de surveillance électronique renforcé. Un argument qui aura finalement porté ses fruits puisque le conseil communal a voté, en début de semaine, la mise en place d'une trentaine de caméras de surveillance. Le tout pour un budget estimé à 474 000 euros.

Installées dans «les endroits stratégiques», selon le bourgmestre, comme les environs de la gare et le centre-ville, le nouveau dispositif viendra compléter, dans les mois à venir, le système de cinq caméras déjà existant. Toutes seront reliées, soit par fibre optique, soit par une connexion sans fil, aux forces de l'ordre. «Nous n'arriverons jamais évidemment à zéro agression, mais la tolérance est zéro et la volonté du collège est de lutter contre ces incivilités, indique Vincent Magnus, interrogé par TV Lux. En plus des policiers supplémentaires dans les rues, ces caméras vont dissuader les gens.»

Une décision qui fait toutefois grincer des dents. «500 000€, dans une époque où le moindre euro se compte, c’est quand même important, a relevé Romain Gaudron, conseille Ecolo, cité par L'Avenir. 31 caméras, cela me paraît aussi beaucoup. Des villes d’une autre importance, comme Namur par exemple, n’en comptent que la moitié. Quelques caméras bien situées, cela a du sens, mais il me semble ici que le projet est disproportionné.» Pour rappel, la décision de renforcer le dispositif avait été pris après une série de vols avec violence contre des personnes âgées.

(L'essentiel)