En Meurthe-et-Moselle

15 juin 2021 10:31; Act: 15.06.2021 10:51 Print

Il s'ouvre les veines en plein tribunal à Briey

BRIEY - Un trentenaire, qui venait d'apprendre sa condamnation pour violences conjugales, a attenté à ses jours en pleine audience, lundi après-midi.

Sur ce sujet
Une faute?

Une scène sidérante s'est déroulée au palais de justice de Briey (Meurthe-et-Moselle), lundi après-midi. Un trentenaire, jugé en comparution immédiate pour des violences conjugales en récidive, s'est ouvert les veines avec une lame de rasoir lorsqu'il a appris qu'il venait d'être condamné à 17 mois de prison ferme avec maintien en détention. L'homme est soudainement sorti du box des détenus, s'est dirigé vers la présidente, avant de sortir une petite lame de sa poche, relate Le Républicain Lorrain.

Les agents pénitentiaires ont immédiatement réagi en plaçant l'homme en position latérale de sécurité avant d'alerter les sapeurs-pompiers. Le prévenu a été transporté une demi-heure plus tard à l'hôpital, conscient et l'avant-bras droit bandé. Ses jours ne sont pas en danger. La compagne du prévenu, en état de choc, est sortie du prétoire en larmes. L'avocate de l'accusé a également été bouleversée par les faits.

Le prévenu, dont le casier judiciaire comporte 19 mentions, avait agressé physiquement sa compagne à deux reprises, le dimanche 6 juin et le samedi 12 juin, à leur domicile de Haucourt-Moulaine, dans le Pays-Haut. Une enquête est en cours pour savoir comment l'homme a procédé pour se procurer une lame et la conserver dans sa poche sans qu'aucun système de sécurité ne la détecte.

(pp/L'essentiel)