Dans les Vosges

25 avril 2021 17:12; Act: 25.04.2021 18:22 Print

Quel rôle a joué la mère dans le rapt de Mia?

L'avocat de Lola Montemaggi, mère de la petite Mia, assure qu'elle n'a pas organisé l'enlèvement de sa fille.

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est une immense injustice», a martelé l'avocat de Lola Montemaggi, soupçonnée d'avoir organisé l'enlèvement de sa fille de 8 ans, Mia. Pour Me Stéphane Giuranna, la mère de famille de 28 ans a «simplement voulu retrouver son enfant». Mais il assure qu'elle n'a pas organisé l'enlèvement: «Elle ne commandite rien. Elle ne demande rien. Elle rentre en contact avec des sites Internet sur lesquels elle crie à l'injustice, puis on va "la prendre en main"», a-t-il détaillé.

«Elle ne supportait pas de ne pas voir sa fille, elles étaient fusionnelles (...) C'était pour elle inconcevable, et puis elle s'est laissé entraîner, elle n'a pas fait le bon choix», a aussi déclaré l'avocat de Lola Montemaggi, évoquant «une femme qui est triste». «Elle se sentait prise au piège, perdue, non écoutée et elle n'a pas fait le bon choix, elle le sait, elle le comprend», a-t-il ajouté.

La mère de Mia a été mise en examen vendredi à Nancy, après avoir été extradée par la Suisse. Lola Montemaggi, 28 ans, était en détention depuis dimanche dans le canton de Vaud, où elle avait été retrouvée avec sa petite fille et arrêtée.

«Elle a souhaité assumer son acte»

Remise aux autorités françaises par leurs homologues suisses en fin de matinée, elle a été mise en examen dans la soirée pour «enlèvement de mineur de moins de 15 ans en bande organisée» et «soustraction de mineur par ascendant hors du territoire de la République», a indiqué vers 22H45 le procureur de la République de Nancy, François Pérain.

Si elle n'a pas voulu détailler l'organisation de l'enlèvement de Mia, «par contre, elle a souhaité assumer son acte, le justifier et le légitimer», a ajouté le procureur.

Extradé en même temps qu'elle, un autre ressortissant français surnommé «Roméo», qui l'avait aidée lors de sa cavale en Suisse, a été mis en examen pour «enlèvement aggravé et association de malfaiteurs». Celui-ci «a finalement reconnu avoir participé à la préparation de l'enlèvement», notamment via une visioconférence avec les autres membres du groupe, selon M. Pérain. Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.

Mandat d'arrêt contre Rémy Daillet-Wiedemann

Une troisième personne a été présentée vendredi après-midi au juge d'instruction. Cette retraitée habitant dans l'Aude et surnommée «Harmonie» a été mise en examen «pour association de malfaiteurs en lien avec un crime» et «placée sous contrôle judiciaire», a précisé François Pérain.

«Elle jouait le rôle de secrétaire à distance pour Rémy Daillet-Wiedemann. À ce titre, elle a établi une liste d'accueillants susceptibles d'être sollicités dans le cadre des actions menées par le mouvement», a expliqué le procureur de Nancy.

Un mandat d'arrêt international a été lancé à l'encontre de Rémy Daillet-Wiedemann, figure du mouvement complotiste résidant en Malaisie, soupçonné d'avoir contribué à l'organisation de l'enlèvement de Mia. Selon un responsable de la police malaisienne, Kuala Lumpur est prêt à coopérer avec la France sur cette enquête, malgré l'absence d'accord d'extradition entre les deux pays.

«Plusieurs charges sont réunies contre Rémy Daillet-Wiedemann», reposant «principalement» sur les auditions des participants au groupe ayant procédé à l'enlèvement de Mia, a affirmé M. Pérain.

«Rejet de la vie en société»

Mia, 8 ans, a été enlevée sans violence le 13 avril dans les Vosges, par plusieurs hommes, à la demande de sa mère, qui n'avait plus le droit de la voir seule ni de lui parler au téléphone. Se revendiquant de la mouvance anti-système, les ravisseurs s'étaient fait passer pour des professionnels de la protection de l'enfance et avaient réussi à emmener la petite fille, hébergée chez sa grand-mère maternelle.

La procédure d'Alerte enlèvement avait été déclenchée. Quatre hommes avaient été interpellés un ou deux jours plus tard, puis un cinquième. L'enfant a été retrouvée saine et sauve dimanche dans un squat de la commune de Sainte-Croix (canton de Vaud), avec sa mère, qui tentait de gagner la Russie, selon des éléments dévoilés par François Pérain.

Dès le lendemain du rapt, le procureur de la République d'Épinal, Nicolas Heitz, avait expliqué que Lola Montemaggi avait perdu la garde de sa fille en janvier et qu'elle n'avait pas répondu aux convocations de la justice depuis. Ayant voulu scolariser son enfant à domicile, ce qui lui avait été refusé, elle faisait montre d'une «position de rejet de la vie en société», avait-il indiqué.

Un sixième homme recherché

Âgés de 23 à 60 ans, les cinq hommes ayant organisé le kidnapping sont poursuivis pour «enlèvement en bande organisée d'une mineure de (moins de) quinze ans et association de malfaiteurs». Quatre d'entre eux ont été placés en détention.

Le cinquième a été placé sous contrôle judiciaire. Un sixième homme est toujours recherché. Mia a été remise lundi à sa grand-mère maternelle.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Thionvillois le 26.04.2021 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord avec vous , une personne droguée ou alcoolique ou meme une personne qui à fait de la prison va récupérer facilement son enfant mais 1 père ou une mère qui à des difficultés à une période de sa vie et qui sera honnête avec la justice , aura toutes les peine du monde à récupérez son enfant . Qu'on ont vous enlevé votre enfant à 2 ans et demie parce que vous avez des difficultés financières et que personne de votre famille ne vous aide la ca fait très mal mais pour vous critiquer ils sont bien là ! J'ai pu récupérer mon fils 6 mois après avec aide d'une assistante sociale et d'une nourrice agréer mais que ce fu difficile . Je peux comprendre cette jeune femme , moi aussi mon fils ma demandé de venir le cherchez, mais j'étais coincé, j'étais désarmé, j'ai bien essayé de le récupérer 3 mois après son placement , mais ils ont refuse de me le rendre. C'était la pire période de ma vie et je ne souhaite à personne de connaitre cela , je ne pensais qu'à mon fils , je me suis accroché pour lui . Et vous savez quoi je lai récupérer le jour de mon anniversaire quelle beau cadeau! J'espère que cette jeune femme récupérera sa fille un jour , elle à fait un mauvais choix , mais des erreurs tous le monde en fait, courage à elle .

  • Soleil le 26.04.2021 01:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous en savez quoi au juste de cette histoire pour juger?

  • Le golfeur le 26.04.2021 06:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est simplement scandaleux. La justice ne cherche pas le bien être des enfants juste punir un ou l’autre parent. Apparemment cette femme a des liens très fort avec son enfant. Elle ne veut pas vivre comme tout le monde être esclave de cette société et alors elle a tout à fait raison c’est son choix . Pensez vous que notre système actuel et mieux pour nos enfants que essayer de vivre autrement ?

Les derniers commentaires

  • PAEM le 26.04.2021 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    Pour rappel, nous n'avons pas toutes les cartes en main pour comprendre. Comment cette mère a t'elle perdu la garde de son enfant? On n'enlève pas un enfant à ses parents sans raison valable, en général il faut que l'enfant soit en danger. Ensuite ce "réseau" qui a aidé à l'enlèvement, j'ai du mal à croire qu'il fasse ça juste par pitié pour la mère. Ca m'a tout l'air d'une secte tout ça, avec un gourou à l'étranger...

  • quel rôle a joué la mère ?! ... le 26.04.2021 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    le rôle de mère qui veut être ensemble avec son enfant ...

  • enlévement en bande organisée le 26.04.2021 08:56 Report dénoncer ce commentaire

    une association de malfaiteurs qui interdit d'être contre le système?! ... comme en Chine! ...

  • val le 26.04.2021 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La petite était placée chez ses grand-parents et donc pas vraiment dans une ‘institution très inhumaine’. La mère ne répond pas aux appels de la justice mais se plaint de ne pas être écoutée. Si elle veut vraiment aider sa fille, elle devrait se tenir aux règles générales pour commencer. Les services de la protection des mineurs sont souvent et vite critiqués quand il y a drame et qu’elle ‘n’a rien fait pour l’éviter’ ...

  • Le Thionvillois le 26.04.2021 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'accord avec vous , une personne droguée ou alcoolique ou meme une personne qui à fait de la prison va récupérer facilement son enfant mais 1 père ou une mère qui à des difficultés à une période de sa vie et qui sera honnête avec la justice , aura toutes les peine du monde à récupérez son enfant . Qu'on ont vous enlevé votre enfant à 2 ans et demie parce que vous avez des difficultés financières et que personne de votre famille ne vous aide la ca fait très mal mais pour vous critiquer ils sont bien là ! J'ai pu récupérer mon fils 6 mois après avec aide d'une assistante sociale et d'une nourrice agréer mais que ce fu difficile . Je peux comprendre cette jeune femme , moi aussi mon fils ma demandé de venir le cherchez, mais j'étais coincé, j'étais désarmé, j'ai bien essayé de le récupérer 3 mois après son placement , mais ils ont refuse de me le rendre. C'était la pire période de ma vie et je ne souhaite à personne de connaitre cela , je ne pensais qu'à mon fils , je me suis accroché pour lui . Et vous savez quoi je lai récupérer le jour de mon anniversaire quelle beau cadeau! J'espère que cette jeune femme récupérera sa fille un jour , elle à fait un mauvais choix , mais des erreurs tous le monde en fait, courage à elle .