Malgré tout

03 décembre 2021 12:57; Act: 03.12.2021 13:54 Print

2021, une année record pour le champagne!

REIMS - La filière champagne prévoit un chiffre d'affaires record en 2021, grâce à la reconstitution des stocks des professionnels, après des mois de crise sanitaire.

storybild

Reconstitution des stocks des professionnels et demande forte des consommateurs, ainsi que de bonnes tendances à l'export, notamment dans les pays anglo-saxons. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

La filière champagne prévoit un chiffre d'affaires record en 2021, grâce à la reconstitution des stocks des professionnels après des mois de crise sanitaire et à la demande des particuliers, mais s'inquiète du nouveau variant Omicron, a-t-on appris vendredi, auprès d'un de ses représentants. Le chiffre d'affaires de la filière devrait dépasser 5,5 milliards d'euros pour 2021 pour 315 millions de bouteilles, surpassant le record de 5 milliards atteint en 2019, a expliqué à l'AFP Jean-Marie Barillère, coprésident du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC) et président de l'Union des Maisons de Champagne (UMC), confirmant une information du journal l'Union.

M. Barillère constate un double phénomène de reconstitution des stocks des professionnels et de demande forte des consommateurs, ainsi que de bonnes tendances à l'export, notamment dans les pays anglo-saxons. «La pandémie a entraîné de nouveaux modes de consommation et tout ce qui est lié à la convivialité à la maison, comme le champagne, connaît une tendance très positive», souligne-t-il.

S'il se dit confiant sur le dépassement des 5,5 milliards d'euros, ce montant constitue à ce stade une estimation, avant la période cruciale des fêtes de fin d'année. «Il y a 15 jours, je vous aurait dit que les perspectives étaient excellentes pour les fêtes mais maintenant avec le nouveau variant, je pense que cela va tempérer notre optimisme», a-t-il ajouté, prévoyant «un coup d'arrêt terrible» pour les domaines de l'événementiel et de la restauration, sans savoir s'il aurait lieu avant ou après les fêtes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Friuli le 03.12.2021 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    Le Prosecco qui viens d'Italie ( pour ceux qui ne savent pas ) est le plus vendu aux U.S.A. qui préfèrent au Champagne !

  • peter le 04.12.2021 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’en bois tous les jours et ça me protège ainsi du covid! Ça marche depuis près de 2 ans maintenant!

  • Laangen Lulatsch le 03.12.2021 20:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Frenchie tous ont « adapté » leurs étiquettes avec le « vin moussant » pour le marché Russe … vous arrivez de vous imposer partout dans le monde… sauf dans la Russie, mais pour vendre chez eux, on renonce aux AOP et on se plie au désirs de Tsar Vladimir

Les derniers commentaires

  • Don Lord le 06.12.2021 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les ventes en France aussi bien boostés par la suppression de l’ISF

  • veritis le 04.12.2021 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à défaut de se pochtroner au baltau et bien on pochtrone à la maison

  • peter le 04.12.2021 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi j’en bois tous les jours et ça me protège ainsi du covid! Ça marche depuis près de 2 ans maintenant!

  • Danièlz le 04.12.2021 17:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le Covid n'empêche pas de boire à ce que je vois !!!

  • Normal le 04.12.2021 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai lu quelque part que tous les stocks de Champagne avaient été achetés par les actionnaires de l'industrie pharma, on se demande bien pourquoi. Même souci chez les vendeurs de voitures de luxe et de sport haut de gamme. Plus de Ferrari, ni Bentley, ni Bugatti, ni Lambo en stock. Nada.