Incivilités dans les bus

27 octobre 2017 10:59; Act: 27.10.2017 12:29 Print

Une bande de Mont-​​Saint-​​Martin arrêtée à Messancy

MESSANCY - Des jeunesde Mont-Saint-Martin semaient la terreur sur des lignes de bus reliant la France au sud de la Belgique, depuis septembre. La police belge est intervenue jeudi.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Après avoir «semé la terreur» dans les transports en commun, selon La Meuse qui relaie les faits ce vendredi, des jeunes mineurs originaires de Mont-Saint-Martin, en France, ont été arrêtés, jeudi après-midi, à Messancy, en Belgique. De nombreuses incivilités auraient été commises depuis septembre sur les lignes du réseau TEC, reliant Arlon à Virton et Athus à Longwy, et la police belge a décidé d'en finir en déployant des moyens importants.

Plusieurs brigades de policiers, accompagnées de chiens pisteurs, ont été déployées sur le parking du hall sportif de Messancy, où deux bus rentrant des écoles ont été arrêtés vers 16h30, ce jeudi, précise La Meuse. Cette vaste opération s'est terminée trois heures plus tard et 117 personnes ont été contrôlées dans les deux bus. Le bilan des forces de l'ordre est loin d'être anodin: dix arrestations judiciaires ont été prononcées pour possession de stupéfiants et deux armes interdites ont été interceptées. La Meuse ajoute encore que le meneur de la bande de Mont-Saint-Martin a même été privé de liberté.

Les faits reprochés à ces jeunes étaient en effet assez lourds. Un chauffeur de bus affirmant même qu'il n'avait jamais été confronté à ce type de comportements depuis neuf ans et que la plupart de ses collègues ne souhaitaient même plus prendre le volant sur ces lignes reliant Arlon à Virton et Athus à Longwy. Après avoir mis de nombreux coups dans les vitres des bus, insulté les chauffeurs, volé des marteaux de secours, fumé à l'intérieur des bus, ou encore passé la tête à travers la trappe de secours au moment où les véhicules roulaient, il étaient grand temps que tout cela cesse.

(L'essentiel)