Dans le sud de la Belgique

06 décembre 2018 14:16; Act: 06.12.2018 14:41 Print

Ils chassaient les hérissons pour les manger

ARLON - Deux chasseurs amateurs de hérissons sont passés mercredi devant le tribunal correctionnel d'Arlon. Ils risquent gros, révèle «La Meuse Luxembourg».

storybild

Chasser le hérisson est vraisemblablement monnaie courante chez les gens du voyage. (photo: AFP/Julian Stratenschulte)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est assez étonnant et c'est surtout interdit, mais la pratique est visiblement connue d'un public averti. Deux hommes d'une trentaine d'années ont été jugés, mercredi à Arlon, pour avoir chassé et mangé des hérissons dans le sud de la Belgique, révèle La Meuse Luxembourg, ce jeudi. «C'est une tradition chez les gens du voyage», ont tenté de se défendre les deux prévenus qui ont reconnu les faits commis entre 2015 et 2016.

Interdite également au Luxembourg et en France, la chasse aux hérissons est prohibée en Belgique, car le hérisson est «une espèce protégée menacée de disparation», rappelle encore La Meuse Luxembourg qui est également parvenue à recueillir le témoignage d'un des deux accusés. «Préparer à l'ail, un hérisson, est plus fin qu'un chevreuil et c'est meilleur qu'un steak», a reconnu Frank.

Une fois encore, c'est grâce aux réseaux sociaux que les faits sont remontés anonymement aux autorités belges. L'épouse d'un des deux prévenus aurait en effet expliqué sur Facebook comment capturer et ensuite préparer un bon repas à base de hérissons. Une pratique totalement interdite qui peut être punie en Belgique, conclut La Meuse, d'une peine de 5 ans de prison et de 50 000 euros d'amende.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • honteux le 06.12.2018 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    Honte à eux de s'en prendre à un petit animal protégé et en voie d'extinction !

  • N@t_033 le 06.12.2018 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    lamentable!

  • Vert de vert le 06.12.2018 19:19 Report dénoncer ce commentaire

    En continuant la courbe du déclin du hérissons depuis 1950, on peut prévoir d'extinction du hérisson en France, Belgique, Luxembourg, etc. pour 2023, soit dans 5 petites années seulement. C'est pas une blague. Et vous, quand avez-vous vu un hérisson pour la dernière fois?

Les derniers commentaires

  • Fred le 07.12.2018 18:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit !

  • Luxo le 07.12.2018 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Quel pays d'hypocrites sommes nous! Bien sur tuer un hérison c'est mal. Mais vous oubliez qu'avec nos voitures nous en tuons des milliers chaques années, alors qu'avec nos vélos nous éviterions ce m'assacre. Pire le GDL interdit la production de foie gras (nous n'avons pas de producteur) mais sa commercialisation est autorisé. Manger de la viande qui à survécue dans des conditions inhumaines avant de passer par une usine à tuer est tout aussi inacceptable! Moi, je respecte plus les mangeurs de viande qui ont le courage de tuer un animal (domestique ou sauvage) avec leurs couteaux.

  • Le Glouton le 07.12.2018 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    J'adores la phrase "C'est une tradition..." Ok, mais non! La tradition chez la tribu des Korowai est de manger des hommes, ce sont des cannibales. On doit donc les laisser faire (si jamais il viennent vivre ici), à lire certains commentaires, car de la viande, c'est de la viande, non? Parfois, le genre humain me fait vraiment peur...!! :-/

    • Tradition le 07.12.2018 18:42 Report dénoncer ce commentaire

      La pire des tradition est celle adopter par les mangeurs de viandes qui délèguent à d'autre la pénible tâche de tuer un animal afin de ne pas se tacher les mains d'un sang chaud et de de pas entendre ni voir la souffrance animale. Quelque soit le morceau cet aliment était un être vivant et par respect ne devrait pas être acheter sur une barquette dans un supermarché. Hérison ou cochon les deux doivent être protégés. Pourquoi ne sanctione t'on pas, au GDL ,les tueurs de hérison instalés confortablement derière un volant.

    • marcel le 07.12.2018 22:03 Report dénoncer ce commentaire

      animal si gentil si doux en voie de disparition, honte a ceux qui les tuent pour les manger.

  • Madelaine le 07.12.2018 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Polluer les millieux naturels des espèces protégées, devraient aussi être sévérement punies, car cela entraine la mort de ces animaux.

  • Manu le 07.12.2018 11:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai une famille de herisson dans mon jardin depuis des Annees. Ils profitent d’un grand buisson a cote de mon arbre a mirabelles. C’est tellement chou quand ils sortent.

    • Fabienne le 07.12.2018 16:10 Report dénoncer ce commentaire

      Moi aussi, ça fait super plaisir de les voir se balader dans le jardin en été !