À Nancy

21 août 2020 10:34; Act: 21.08.2020 11:09 Print

Il refuse le port du masque et finit en prison

NANCY - Un homme a été condamné mercredi, à six mois de prison ferme, et incarcéré pour avoir menacé une contrôleuse qui l'avait verbalisé pour non-port du masque dans un tramway.

storybild

L'homme, manifestement alcoolisé, s'en est pris à une contrôleuse du tram. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

Le prévenu avait été verbalisé lundi lors d'un contrôle. «Il s'en est pris à une contrôleuse en l'outrageant, la menaçant de mort. Pendant tout le contrôle, il exprimait vivement son désaccord avec le port du masque dans des termes déplacés», a relaté le procureur de la République à Nancy, François Pérain, confirmant une information de France Bleu sud Lorraine.

«Invité à quitter la rame, ce qu'il a fait, il a pris une bouteille de bière en faisant mine de la jeter en direction de la contrôleuse», a précisé M. Pérain, soulignant que «ce geste (avait été) qualifié de violence avec arme». Placé en garde à vue, l'homme, sous l'emprise de l'alcool, est défavorablement connu de la justice avec huit condamnations figurant sur son casier judiciaire, selon le parquet.

Blessé à l'œil à coup de couteau

Jugé en comparution immédiate mercredi par le tribunal correctionnel de Nancy, «il a été condamné à six mois d'emprisonnement ferme et maintenu en détention», a indiqué le procureur. Obligatoire dans les transports, le port du masque de protection est parfois source de violences.

Un chauffeur de bus, Philippe Monguillot, a été frappé à mort, le 10 juillet à Bayonne, par deux hommes auxquels il demandait de porter un masque. Dimanche à Brest, un agent de sécurité a été grièvement blessé à l'œil à coup de couteau par un homme de 43 ans qu'il venait de refouler d'un bar parce qu'il ne portait pas de masque.

(L'essentiel/afp)