Accidents de la route

22 mars 2017 16:41; Act: 22.03.2017 17:12 Print

Moins de tués en 2016 en province de Luxembourg

PROVINCE DE LUXEMBOURG - Le nombre de victimes de la route a connu une baisse significative l'an dernier sur les routes de la province de Luxembourg.

storybild

L'an dernier, 18 personnes de moins ont perdu la vie sur les routes de la province de Luxembourg.

Sur ce sujet

En matière de sécurité routière, la province de Luxembourg est passée du rôle de mauvais élève en 2015 à celui de premier de la classe en 2016, selon les chiffres publiés dimanche par l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR). L'an dernier, 35 personnes ont perdu la vie sur les routes de cette région frontalière du Grand-Duché, contre 53 personnes l'année précédente. Parmi ces victimes, on compte notamment un piéton, trois cyclistes et quatre motards.

Cette baisse significative est la plus importante réalisée l'an dernier en région wallonne. Avec la province de Hainaut (14 morts en moins), la province de Luxembourg a contribué à la baisse globale du nombre d'accidents mortels en Wallonie. 263 personnes y ont perdu la vie en 2016. C'est 9,3% de moins sur un an. Le nombre de blessés a aussi diminué en Wallonie, avec environ 11 000 accidents corporels (-2%), qui ont fait un peu plus de 15 000 blessés (-1,5%).

Au niveau national, 540 personnes ont été tuées dans les accidents de la circulation en Belgique en 2016. Un chiffre qui n'avait jamais été aussi bas. «Plus de 80 vies ont été sauvées» par rapport à 2015 (-13%), souligne l'IBSR, qui pointe notamment comme tendance positive une diminution du nombre d'accidents impliquant de jeunes conducteurs. À noter que les victimes comptabilisées dans les statistiques de l'IBSR sont les personnes tuées sur le coup ou avant d'être admises à l'hôpital. Au total, 640 personnes sont décédées dans les 30 jours suivant un accident.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • MarcC le 23.03.2017 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien de mortalité à cause des voitures qui ont percutées des arbres ?

  • Récurrent le 22.03.2017 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Alors tout va bien dans le meilleur des mondes... Pour un si petit pays, le nombre de morts sur les routes est assez catastrophique.

Les derniers commentaires

  • MarcC le 23.03.2017 13:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Combien de mortalité à cause des voitures qui ont percutées des arbres ?

  • Récurrent le 22.03.2017 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Alors tout va bien dans le meilleur des mondes... Pour un si petit pays, le nombre de morts sur les routes est assez catastrophique.

    • Belge le 23.03.2017 12:17 Report dénoncer ce commentaire

      Notre petit pays, notre petite province et son autoroute sont une zone de transit pour vacanciers et professionels de la route ... Donc le plus catastrophique c' est votre analyse en fait ;)