Épidémie en Lorraine

16 mars 2017 16:00; Act: 16.03.2017 17:02 Print

La rougeole frappe deux départements lorrains

GRAND EST - La Moselle et la Meurthe-et-Moselle sont touchées depuis le début de l'année par une épidémie de rougeole «importante» avec 61 cas recensés au 13 mars.

storybild

Parmi les 61 cas recensés, 61% n'étaient pas vaccinés. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«Les chiffres caractérisent une épidémie importante, mais pas exceptionnelle», a expliqué l'Agence régionale de santé (ARS). «Il s'agit d'une épidémie localisée», a-t-elle insisté. La cause majeure de son apparition et de sa propagation est «une couverture vaccinale insuffisante», a souligné l'Agence. Les personnes contaminées ont entre six semaines et 46 ans, et plus de la moitié sont des enfant de moins de 5 ans.

«Parmi ces 61 cas recensés, 61% n'étaient pas vaccinés», a indiqué l'ARS. «27% d'entre eux ont moins de un an» et ne sont donc pas encore vaccinables. Deux secteurs sont plus touchés: Forbach, à la frontière avec l'Allemagne, avec 19 cas, et Metz, avec 39 cas. La vaccination contre la rougeole, maladie extrêmement contagieuse, n'est pas obligatoire, même si elle est recommandée.

«Les épidémies se répandent plus facilement dans des collectivités, et la crèche est un exemple, ou dans des situations qui favorisent les contacts entre sujets sains et malades». «Il suffit d'un cas pour générer une épidémie, et ce sont presque toujours des personnes non vaccinées qui en sont à l'origine», souligne l'ARS.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • heljo le 17.03.2017 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    au contraire esteban, je suis une mère responsable car j'ai fait vacciner mon fils juste pour les vaccins obligatoires, seulement mon fils a pleins de boutons sur le corps maintenant, un retard de plus de 12 mois, ne sait toujours pas parler pour 29 mois,contracte toutes les 2 semaines des maladies depuis sa vaccination, donc en tant que mère responsable, je refuse qu'on injecte des produits toxiques dans le corps de mon fils Concernant le risque du Phénol c'est de l'antigel Toxique pour toutes les cellules et capable de deregler les reponses du systeme immunitaire.

  • heljo le 16.03.2017 21:45 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai pas vacciner mon fils pour cause, le vaccin Priorix (ROR) contient : phénol : ils sont toxiques, voire hautement toxiques pour l'homme et d'autres espèces. Quand ils sont anormalement disséminés dans l'environnement, les phénols sont des polluants de l'air, du sol ou de l'eau. ( a voir sur Wikipédia, on attrape peur) Caoutchouc en excipients etc.. En meme temps, dans le calendrier vaccinal, on dit 2 injections, dans la notice professionnelle du vaccin : Pédiatrie : Il est recommandé de vacciner systématiquement les enfants, en leur injectant une seule dose Alors mdr le baratin

  • igo2601 le 17.03.2017 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu la rougeole étant enfant fin des années 70 , vers 6-7 ans , pas de vaccin contre la rougeole à cette époque ! Que du bonheur la rougeole en vacances au Camping à 1000 km de chez soi ! Heureusement des amis nous ont hébergés , la fièvre a été très importante 40 ! j'ai déliré pendant 3 jours ,mes parents ont bien flippé ! Franchement je m'en souviendrai toute ma vie alors mes enfants sont vaccinés contre la rougeole et les oreillons et franchement c'était plus sympa de gérer leur petite varicelle !

Les derniers commentaires

  • anonyme le 13.06.2018 10:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout ces trucs chimiques dans nos shampoings, crèmes, savons, etc. C de la pure chimie et ça aucun souci pour le consommer!

  • igo2601 le 17.03.2017 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai eu la rougeole étant enfant fin des années 70 , vers 6-7 ans , pas de vaccin contre la rougeole à cette époque ! Que du bonheur la rougeole en vacances au Camping à 1000 km de chez soi ! Heureusement des amis nous ont hébergés , la fièvre a été très importante 40 ! j'ai déliré pendant 3 jours ,mes parents ont bien flippé ! Franchement je m'en souviendrai toute ma vie alors mes enfants sont vaccinés contre la rougeole et les oreillons et franchement c'était plus sympa de gérer leur petite varicelle !

  • Bobo_des_labos le 17.03.2017 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    Je comprends pas le problème ? Ceux qui veulent se vacciner, et bien qu'ils se vaccinent !!! Puisqu'ils sont vaccinés ils ne risqueront rien de la part des non-vaccinés !! CQFD. Que chacun fasse comme il veut et arrêtez de débattre sur ce que vous ne connaissez pas. L'immunologie c'est très compliqué !

  • Chimiste le 17.03.2017 14:18 Report dénoncer ce commentaire

    Si tous les medicaments, vaccins et autre produits pharmaceutiques étaient tous mauvais, alors pourquoi notre espérance de vie est en constante augmentation alors même qu'on en consomme de plus en plus?

    • reductio ad absurdum le 17.03.2017 15:08 Report dénoncer ce commentaire

      Alors selon toi, plus on bouffe de médocs plus on vit vieux ?

    • @reductio le 17.03.2017 15:32 Report dénoncer ce commentaire

      Relisez encore une fois.. ce n'est pas ce qu'il a écrit.

    • Chimiste le 17.03.2017 15:52 Report dénoncer ce commentaire

      L'excès de medicament est très mauvais pour la santé. La prise de medicament doit se faire sous conseil medical et si le benefice est avéré. Mais aujourd'hui grace à certains medicaments on peut vivre lontemps en ayant des problèmes cardio-vasculaire, on peut vivre avec le sida. La vaccination a permis un boom de l'espérance de vie il n'y a qu'à regarder les courbes démographiques...

    • reductio ad absurdum le 17.03.2017 16:28 Report dénoncer ce commentaire

      Voilà ce que je lis: Les médicaments ne sont pas tous mauvais car notre espérance de vie augmente et qu'on en consomme de plus en plus. Voilà, pour moi cela ne veut strictement rien dire et rien prouver.

  • heljo le 17.03.2017 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    au contraire esteban, je suis une mère responsable car j'ai fait vacciner mon fils juste pour les vaccins obligatoires, seulement mon fils a pleins de boutons sur le corps maintenant, un retard de plus de 12 mois, ne sait toujours pas parler pour 29 mois,contracte toutes les 2 semaines des maladies depuis sa vaccination, donc en tant que mère responsable, je refuse qu'on injecte des produits toxiques dans le corps de mon fils Concernant le risque du Phénol c'est de l'antigel Toxique pour toutes les cellules et capable de deregler les reponses du systeme immunitaire.