En Moselle

11 janvier 2018 15:10; Act: 11.01.2018 16:31 Print

300 avocats opposés à la réforme judiciaire

SARREGUEMINES - Près de 300 avocats de Moselle ont défilé jeudi matin, à Sarreguemines, pour exprimer leurs inquiétudes sur le projet de réforme de la carte judiciaire.

storybild

Les avocats mosellans redoutent une baisse d'activité des tribunaux, qui seraient «vidés de leur substance». (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

Les avocats des barreaux de Sarreguemines, Thionville et Metz, en robe et pancarte à la main, se sont d'abord rassemblés sur les marches du palais de justice avant de défiler dans la ville. «Justice partout et pour tous», «Pour une véritable justice de proximité», «Jupiter veut foudroyer la Moselle», pouvait-on notamment lire sur leurs pancartes.

Parmi les cinq chantiers de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, figure «l'adaptation de l'organisation judiciaire», dont les premières orientations devraient être présentées prochainement. «La cour d'appel de Metz est une juridiction qui a été menacée à de nombreuses reprises, mais elle fonctionne maintenant depuis 1973», a souligné Me Armand Hennard, bâtonnier du barreau de Thionville, rappelant que la Moselle compte un million d'habitants.

«Contraire à l'intérêt des justiciables»

Même si la garde des Sceaux a assuré qu'«aucun lieu de justice ne (serait) fermé», les avocats redoutent que les tribunaux perdent de leur activité et «(soient) vidés de leur substance» avec la création d'un tribunal départemental. «On craint une désertification des territoires, Thionville doit rester une vraie ville, pas une ville secondaire où il faut faire des centaines de kilomètres pour se faire juger et encore plus en appel», a dit le bâtonnier de la ville, Marc Monosson.

Les avocats redoutent aussi que la réorganisation des juridictions ait des conséquences en cascade sur les services publics et l'activité économique des villes. Les trois barreaux, qui ont exprimé leurs inquiétudes par courrier dès le mois de juin 2017, ont invité dans une motion «la Chancellerie à renoncer à une telle réforme en ce qu'elle serait contraire à l'intérêt des justiciables, à la qualité du service public et à l'égalité des territoires».

Journée «justice morte»

«Toute fermeture de service public est toujours un mauvais coup porté à l'égalité des territoires, à l'accès de nos concitoyens aux services publics», a estimé le maire (LR) de Thionville, Pierre Cuny. Les trois députés LREM de Moselle-est, Nicole Trisse, Hélène Zannier et Christophe Arend, ont tenu à rassurer les avocats, précisant qu'«aucun document n'est finalisé, rien n'est encore décidé».

«Il ne faudrait pas qu'on instille quelque chose d'anxiogène quand il n'y a rien d'établi», a indiqué à l'AFP, Mme Trisse, promettant de rester «vigilante». Aucune audience n'est assurée jeudi dans les trois villes par les avocats qui observent une journée «justice morte».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Citoyen 57 le 11.01.2018 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Avant la destruction du poste douanier de Dudelange Zoufftgen Autoroute le parquet de Thionville devait traiter des dizaines et des dizaines d'affaires de trafic de stupéfiants et maintenant??

  • moi le 12.01.2018 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas ! les fonctionnaires n ont pas tous des salaires a faire rêver..

  • gege57 le 11.01.2018 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu peux dire la même chose des fonctionnaires européens et des banquier surtout au luxembourg

Les derniers commentaires

  • james le 12.01.2018 14:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde réclame une baisse du nombre de fonctionnaires et ça pleure quand un service public ferme.. Faut savoir ce qu'on veut !

  • moi le 12.01.2018 00:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas ! les fonctionnaires n ont pas tous des salaires a faire rêver..

    • Toi le frère que je n'ai jamais eu le 12.01.2018 08:45 Report dénoncer ce commentaire

      C'est déjà bien trop!

  • gege57 le 11.01.2018 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu peux dire la même chose des fonctionnaires européens et des banquier surtout au luxembourg

  • Dom le 11.01.2018 19:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l intérêts des justiciable où l intérêts des avocats grassement payer pour le travail qu ils fournissent.

    • CREVETTE le 12.01.2018 07:35 Report dénoncer ce commentaire

      ou pas ... on se croirait dans un théâtre, ils paradent mais ne connaissent même pas les dossiers de leurs clients...et quand on a besoin de justice ils ne sont pas compétents alors qu'ils fassent la grève au moins ils font enfin quelque chose mdr

  • Citoyen 57 le 11.01.2018 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Avant la destruction du poste douanier de Dudelange Zoufftgen Autoroute le parquet de Thionville devait traiter des dizaines et des dizaines d'affaires de trafic de stupéfiants et maintenant??

    • Lucien le 12.01.2018 08:46 Report dénoncer ce commentaire

      De toute façon Thionvile devrait être rattachée au GdL.

    • @citoyen 57 le 12.01.2018 09:12 Report dénoncer ce commentaire

      il traite le petit trafic qui a explosé par rapport aux années "poste douanier"