Au profit des communes belges

17 mars 2015 16:42; Act: 18.03.2015 10:31 Print

Pourquoi verser 30 millions à la Belgique?

BELGIQUE/LUXEMBOURG – Le nombre de frontaliers belges a augmenté de 46% en douze ans, mais durant cette même période le montant compensatoire par travailleur, versé par le Luxembourg aux communes belges, a diminué de 14,4%.

storybild

Selon les chiffres du Statec, au quatrième trimestre 2014, 41 541 résidents belges venaient travailler au Luxembourg. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Entre 1980 et 2015, le nombre de frontaliers belges au Luxembourg a augmenté de 700%. Selon les chiffres du Statec, voici 35 ans, ils n’étaient encore que 5 200. Au terme du quatrième trimestre de l’année 2014, 41 541 résidents belges exerçaient une activité professionnelle au Grand-Duché. Cette explosion du flux frontalier n’est pas sans conséquence pour les finances des communes belges limitrophes au Grand-Duché.

Ces communes belges, où résident ces frontaliers, ne bénéficient pas, en effet, des recettes fiscales perçues au Luxembourg grâce aux impôts sur le revenu. En guise de compensation, en 2002, un fond baptisé «Reynders-Juncker» du nom des deux ministres des Finances en charge du dossier à l’époque, a été mis en place pour permettre aux communes belges de récupérer des sommes d’argent importantes.

Moins d'argent par frontalier

Dans une question parlementaire, le député Alex Baudry (LSAP) s'est inquiété de voir la participation du Luxembourg augmenter de 18 à 30 millions d'euros par an, soit une hausse de 70%. Pierre Gramegna, ministre des Finances, et Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, lui ont adressé, ce mardi, quelques éléments de réponse. Pour les 28 431 frontaliers domiciliés en Belgique, en 2002, le Luxembourg a reversé à la Belgique un montant forfaitaire de 24 millions d’euros, soit une somme de 844,15 euros par frontalier. Trois ans plus tard, ce même montant forfaitaire est passé à 15 millions d’euros par an.

Selon les données du Statec, le nombre de frontaliers belges n’a pourtant pas cessé d’augmenter au point d’atteindre le chiffre de 31 921 au terme du quatrième trimestre de 2005. Les communes belges percevaient donc à ce moment-là, 469, 91 euros/frontalier, soit une diminution de 44%. Indexé annuellement au taux de 2%, ce montant forfaitaire a atteint la somme de 18,3 millions d’euros à la fin de l’année 2014.

Aucune compensation pour la France et l'Allemagne

Dès le 1er janvier 2015, dans le cadre des accords «Gäichel VII » conclus à Bruxelles entre les deux pays le 5 février, le Luxembourg a décidé de verser à la Belgique un montant forfaitaire de 30 millions d’euros. Dans le même temps, pourtant, le nombre de frontaliers belges repartaient encore à la hausse pour atteindre le chiffre de 41 541 éléments. Les communes de Belgique limitrophes au Grand-Duché percevront donc désormais un montant compensatoire de 722, 18 euros par frontalier.

En 12 ans, le nombre de frontaliers belges travaillant au Luxembourg a augmenté de 46%. Les sommes perçues par les communes, où sont hébergés ces mêmes travailleurs, n’ont visiblement pas suivi la même tendance étant donné qu’elles ont diminué de 14,14%. Une prochaine évaluation de cette mesure aura lieu en 2018. Et à la question parlementaire d'Alex Bodry qui craignait de voir cette mesure s'étendre à la France et à l'Allemagne, les deux ministres ont répondu que «toute doléance comparable des régions limitrophes françaises et allemandes, manquerait de cadre légal».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La grande Région le 18.03.2015 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Qui sait dans 50 ans ou 100 ans la grande région appartiendra au Luxembourg ou sera sous capitaux / investissement Luxembourgeois. Ceci est un début. Regarder où va actuellement l'argent des richissimes Luxembourgeois qui ont fait fortune ces 40 dernières années. Et ce n'est pas une critique mais un coup de chapeau.

  • Nabilla de Luxembourg le 17.03.2015 20:38 Report dénoncer ce commentaire

    Allô ? Non mais allô quoi ? J'hallucine c'est pas possible.

  • Pas grave le 18.03.2015 02:18 Report dénoncer ce commentaire

    Si après un certain temps, le luxembourg ne pourrait plus payer cet accord, il existerait une solution assez simple . Au gemat ion des impôts sur les revenus des salariés du secteur privé

Les derniers commentaires

  • Gérard Lambert le 18.03.2015 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Notre patron Luxembourgeois lorsque nous lui demandons une augmentation nous répond apprenez le Luxembourgeois et à la question pourquoi n'embauchez vous pas des luxembourgeois il répond sans scrupules, avec le salaire que je vous donne un luxembourgeois ne se lève même pas le matin. Sympa pour nous !!!

    • JC W le 25.03.2015 12:47 Report dénoncer ce commentaire

      et il a raison , faites un effort , quoique a mon avis de 1 , des vrais patrons il ne doit plus y en avoir beaucoup et des luxembourgeois encore moins et de 2 , on demande bien aux immigrés de s'adapter a leur nouveau pays , concernant votre salaire ( j'ai 38 ans au lux et une très bonne retraite ) revenez donc travailler dans votre pays ,mesdames , messieurs ne crachez pas dans la soupe si vous en avez

  • Qualité de l'enseignement français le 18.03.2015 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    Si on regarde la qualité de l'enseignement en France. Elle ,'est pas top. Dans l' étude "PISA" la France reçoit la 25ième place mondiale et le Luxembourg la 29ième place mondiale. Ce n'est pas une grande différence. La Suisse, les Pays-Bas, le Liechtenstein, l'allemagne, l'Estonie, l'autrche, l'irlande, Rayame-Un, Danemark, Islande, Pologne etc sont mieux classés.

  • Christian Bellucci le 18.03.2015 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que au Luxembourg il existe plus de Politiciens qui ont le courage d'aborder les sujets qui fâchent? Pendant que le Luxembourg se fait accuser de tout les maux de la Finance, Paradis fiscales et j'en passe , les pays voisins encaissent joyeusement du fric et la du coup tout le monde se tait ? La Belgique 30 mio , la France on pré finance leurs routes , l'Allemagne on met des P&R en place , on embauche à tour de bras leurs " Futures" Chômeurs et pendant ce temps le taux de chômage au Luxembourg ne cessent de progresser , sous prétexte que les Luxembourgeois ne sont pas assez formés ?

    • Luxo le 19.03.2015 05:58 Report dénoncer ce commentaire

      Tout-à-fait d'accord. Et pourquoi doit-on verser une compensation à la Belgique. Si les frontaliers Belges ne viendraient pas travailler au Luxembourg. Ils seraient peut-être au chômage.

    • Nidget le 11.11.2015 17:27 Report dénoncer ce commentaire

      Ce n'est pas une "compensation", c'est un remboursement d'impôts sur une (petite) partie des impôts que les travailleurs frontaliers belges ont payé au Luxembourg via la retenue à la source.

  • fonctionnaire le 18.03.2015 09:53 Report dénoncer ce commentaire

    Dans le cas où le Luxembourg n'aurait plus de l'argent pour payer cette aide au pays vosins alors le Luxembourg va augmenter les impôts sur le revenu, soit introduire un nouveau impôt pour les salariés et le problème est résolu, sans que les salariés remarquent que c'est eux qui paient cette aide. Si le Luxembourg n'aurait pas cette argent à payer aux pays voisins, alors les salariés auraient moins des impôts à payer sur le revenu c'est à dire auraient un salaire plus élevé. La grande majorité des luxembourgeois travaillent à la F.P n'auront pas de problème avec des nouveaux impôts.

    • M.nadin le 22.03.2015 08:42 Report dénoncer ce commentaire

      Et qui vous payerait ces salaires fastueux de fonctionnaire? outre des têtes, il faut aussi des mains.

  • La grande Région le 18.03.2015 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Qui sait dans 50 ans ou 100 ans la grande région appartiendra au Luxembourg ou sera sous capitaux / investissement Luxembourgeois. Ceci est un début. Regarder où va actuellement l'argent des richissimes Luxembourgeois qui ont fait fortune ces 40 dernières années. Et ce n'est pas une critique mais un coup de chapeau.

    • il y a Luxembourgeois et Luxembourgeois le 18.03.2015 12:27 Report dénoncer ce commentaire

      Un certain nombre (faible) de Luxembourgeois se plaigne de manière récurrente de l'invasion des frontaliers. Je ne crois pas que ce soit le cas des Luxembourgeois investisseurs ou hommes d'affaire qui voient l'intérêt d'avoir un bassin d'emploie plus large que les frontières du Luxembourg. Mais je peux comprendre que les résidents qui gagnent - de 4000€ par mois ne soient pas de cet avis. Mon patron est luxembourgeois est recrute surtout des Frontaliers sans préférence particulière pour la nationalité.

    • Attention au choc. le 19.03.2015 06:11 Report dénoncer ce commentaire

      @Il y a Lux et Lux. Mon patron est Luxembourgeois et recrute surtout des frontaliers!! Lisez le commentaire de Gérard Lambert et vous comprendrez directement le pourquoi.