FêTE DE LA MUSIQUE ANNULéE

21 juin 2012 17:05; Act: 21.06.2012 19:43 Print

«On perd deux chiffres d'affaires ce soir»

THIONVILLE - Les fortes rafales de vent annoncées en Moselle ont contraint le maire, Bertrand Mertz, à annuler la Fête de la musique à Thionville, jeudi soir.

storybild

La fête de la musique ramène chaque année de nombreux clients aux bars. (photo: Editpress)

  • par e-mail

Au centre-ville de Thionville, où la fête de la musique a été annulée vers 17h mercredi, le temps, comme les esprits, n'est pas au beau fixe... Au Café de la Moselle, place du Marché, les dégâts de la météo sont «pénibles»: «ce sont douze salariés prévus qui n'auront pas de boulot et on va perdre l'équivalent de deux chiffres d'affaire d'un samedi, notre meilleur jour, ce soir», s'exclame la patronne Vivian, contactée par L'essentiel Online. Soit 30% en moins sur une semaine de juin. «Mais la municipalité a pris la bonne décision. C'est juste dommage.»

Groupes, animations, musique: tout a été annulé en extérieur. Au cœur de la ville, les musiciens font chaque année profiter les commerçants. «Avec la fête nationale, c'est un jour à ne pas louper», explique la gérante du bar, qui ouvre 160 places supplémentaires le soir de la fête de la Musique, soit le double de sa capacité habituelle.

Trois mois en-dessous des espérances

Ici comme au bar Le Paris, un peu plus excentré du centre, cette annulation ponctue un début d'été morose. «Il a déjà fait moche tout le mois de juin, et ça continue. Désormais nous n'investissons pas sans être sûrs de la météo, sinon nous n'avons aucun retour», affirme Jean-Claude Becker à L'essentiel Online. «Tous les samedis d'avril, mai et juin, nous avons perdu de la clientèle avec ce mauvais temps, la sinistrose s'est installée. Même si la fête n'avait pas été annulée, les clients auraient sans doute hésité à sortir ce soir», termine Vivian.

Contactée par L'essentiel Online, la mairie prévoit une «analyse juridique des contrats des groupes» et décidera ultérieurement le paiement ou non de leurs cachets, selon plusieurs conditions. «Nous avons préféré suivre les conseils de la sous-préfecture et de Météo-France pour décider de cette annulation, même si cela nous attriste». Les tentes installées sur les berges ont été démontées en fin de journée et les gérants de bar se disaient eux aussi attristés à l'idée de rentrer tables et chaises...

(Jonathan Vaucher/L'essentiel Online)

  • jerome le 22.06.2012 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    c'est vrai, personne ne pouvait prendre la responsabilité de maintenir les fêtes compte tenu des messages terrorisants diffusés par météo France,maintenant il y a vraiment un problème du côté de météo France, ils font quoi, ils se couvrent , alerte orange à chaque orage, au cas où....?

  • Zeddd le 22.06.2012 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter de raconter des bêtises ... une décision à due être prise dans certaines villes suite à une Alerte Tempête (Vous savez comme moi que c'est très dur de prévoir la météo)... les organisateur ont choisis la sécurité , ce qui est selon moi, respectable. Maintenant ce sont les même râleurs qui auraient trouver INADMISSIBLE qu'on ai organiser les fêtes de la musique, si un accident s'était produit.

  • Loupita le 22.06.2012 09:47 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut comprendre les précautions prises par les administrations, l'année dernière (19 aout) un orange violent en belgique provoque l'effodrement de la scène bilan 5 morts... les maires de communes se retrouvent ensuite devant les tribunaux avec des ennuis et des responsbilités à assumer.