Peste porcine africaine

24 septembre 2018 07:25; Act: 24.09.2018 10:07 Print

4 000 porcs à abattre dans le sud de la Belgique

ÉTALLE - Après avoir délimité 63 000 ha potentiellement touchés par la peste porcine africaine, la Belgique a décidé d'abattre des milliers de porcs, près du Luxembourg.

storybild

4 000 porcs considérés comme sains vont être abattus dans le sud de la Belgique. (photo: AFP/Greg Baker)

Sur ce sujet
Une faute?

La Belgique a décidé de passer à la vitesse supérieure pour tenter d'enrayer la progression de la peste porcine africaine, dans le sud de la province de Luxembourg. Après avoir découvert un foyer de cette maladie à proximité d'Étalle, mi-septembre, et une dizaine de sangliers morts, les autorités belges, en étroite collaboration avec la Commission européenne, avaient tout d'abord décidé de délimiter une zone d'infection de 63 000 hectares où les promenades, les chasses et les ventes de bois ont été interdites.

Alors que la peste porcine africaine ne concerne, pour le moment, que la faune sauvage, le ministre fédéral belge de l’Agriculture, Denis Ducarme, va signer un arrêté ordonnant la mise à mort de tous les porcs domestiques qui se trouvent dans la zone infestée située le long des frontières française et luxembourgeoise.

Aide financière de la Commission européenne

Au nom du principe de précaution, 4 000 porcs considérés comme sains vont donc être abattus dans 58 exploitations au total. Les raisons invoquées sont d'ordre sanitaire et l'objectif est clair: éviter que la filière porcine, qui emploie 15 000 personnes en Belgique, ne soit touchée par la maladie dont l'origine n'a pas encore été établie précisément par les autorités.

Les médias belges ajoutent encore, ce lundi matin, que la Commission européenne financera cette mesure exceptionnelle pour moitié en indemnisant à hauteur de 50% les éleveurs de porcs touchés par cet abattage massif. L'État fédéral belge se chargeant de l'autre moitié.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Charcutman le 24.09.2018 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    Si la charcuterie et le saucisson venaient à disparaitre je crois que je ne m'en releverai jamais :'(

  • Anto le 24.09.2018 08:13 Report dénoncer ce commentaire

    Bah oui .. au final ce ne sont que des animaux, ils ne ressemtent rien. Donc qu’elle importance d’en tuer 4ooo ou 1oo ooo ? Une honte pour l’espece evolué que nous sommes.

  • voila vous avait toute a fait raisonvero le 24.09.2018 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin j'espère que lès routes sauront un peu dégagé, ????

Les derniers commentaires

  • Dydde le 24.09.2018 21:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok tout ces commentaires pour 4000 cochons tues mais pas un commentaire pour les millions d’enfants qui meurent chaque année de la malnutrition, des guerres, des violences parentales etc etc etc .............

    • PINKETTE234 le 26.09.2018 06:02 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est vrai ....mais à qui la faute?

  • cyrixx le 24.09.2018 21:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chacun fait ce qu'il veut, moi j'aime la bonne viande pourquoi je me priverais?

  • pralin le 24.09.2018 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bah , il y'a ceux qui aiment chasser , moi personnellement je suis contente quand un se fait tuer par la bête

  • Sandro le 24.09.2018 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    L’Homme frappera donc encore ...... du grand n’importe quoi. On verra un jour que l’homme malade sera abattu!

  • beimpark le 24.09.2018 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que je ne mange plus de viande

    • @beimpark le 24.09.2018 15:25 Report dénoncer ce commentaire

      pareil!

    • @beimpark le 24.09.2018 15:51 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi heureusement? Cela n'y change absolument rien.