Production étonnante

19 août 2021 10:54; Act: 19.08.2021 13:21 Print

600 tonnes de tomates tout près du Luxembourg

ATTERT - La Ferme du Faascht, connue dans le secteur de la biométhanisation, produira bientôt 600 tonnes de tomates dans une serre d'un hectare. Et ce, à deux pas du Grand-Duché.

storybild

600 tonnes de tomates seront, d'ici l'année prochaine, produites dans la commune belge d'Attert, voisine du Grand-Duché.

Sur ce sujet
Une faute?

600 tonnes de tomates seront très prochainement produites à deux pas du Grand-Duché. Petit endroit perdu situé à 500 mètres de la frontière entre le Luxembourg et la Belgique, généralement fréquenté par des agriculteurs et quelques cyclistes, la Ferme du Faascht, localisée à Grendel dans la commune belge d'Attert, finalise actuellement la construction d'une énorme serre d'un hectare.

En Wallonie, rappelle le journal Le Soir, il n'y a actuellement que 12 hectares de serre, contre 1 500 hectares en Flandre. C'est dire l'ampleur du projet qui se concrétise actuellement. En province belge de Luxembourg, des chiffres de janvier 2020 indiquaient que la population consommait 1 800 tonnes de tomates par an. La Ferme du Faascht en produira donc un tiers.

Une pollution en mars 2021

Selon le quotidien régional L'Avenir Luxembourg, les premières tomates, «en grappes, rondes et charnues», sont attendues pour la mi-2022 et il est d'ores et déjà acquis qu'une partie de la production sera écoulée par «La Provençale», célèbre grossiste en livraison alimentaire basé à Leudelange. À terme, 14 emplois seront également créés sur place.

Pour rappel, c'est à partir de cet endroit, en mars 2021, que 500 mètres cubes de digestat s'étaient échappés d'une cuve de méthanisation. Une partie de ce digestat (résidus, ou déchets "digérés", issus de la méthanisation des déchets organiques) s'était ensuite déversé en direction du Luxembourg. De l'eau noire avait été remarquée dans la rivière Attert, à Colpach (commune de Ell) et les secours grand-ducaux avaient dû intervenir pour limiter la pollution. Suite à un incendie dans une cuve de stockage, une conduite avait été endommagée et du digestat s'était alors échappé de la cuve.

De l'eau de pluie sera récupérée

Depuis 2003, la ferme du Faascht produit en effet de grandes quantités d'énergie, «en circuit interne», grâce à la biométhanisation. Force est de constater que l'énergie ne manque pas, et les idées, non plus, pour tenter d'écouler une production de 2 400 kilowatts d'énergie. L'Avenir précise encore que ce chiffre correspond à la consommation d'une ville de 10 000 habitants. Mais que faire avec autant de chaleur et d'énergie? Une idée a dès lors été étudiée: construire une énorme serre chauffée.

Et pour arroser les tomates? Les eaux de pluie qui tomberont sur plusieurs bâtiments et sur la serre seront récupérées dans un bassin de 3 400 mètres cubes. De quoi assurer l'autonomie du site en eau tout au long de l'année. Autre innovation évoquée dans les pages du quotidien régional: la fraction solide du digestat servira également de compost pour permettre aux plants de tomates de pousser plus rapidement.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Serveur le 19.08.2021 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne initiative. Au luxembourg nous pourrions envisager le même type d'installation à proximité (sur le toit) et bâtiment avec des serveurs informatique (sur le toit de google par exemple). La chaleur produite par les serveurs seraient utilisés pour chauffer la serre. Le me semble qu'à Bettembourg il y a un tel projet (mais seulement de petite taille pour "tester" donc maintenant il faut faire cela mais avec un volume plus important). Hâte de pouvoir manger des fruits/légumes originaires du sud de l'europe "made in lux" (et cela même en hiver car les serveurs tournent toute l'année).

  • NoComent le 19.08.2021 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    Cette année le mildiou a fait des ravages

  • Jean II le 19.08.2021 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @NANA : Achète les légumes de saison !

Les derniers commentaires

  • Grausam le 20.08.2021 14:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah les bonnes tomates luxembourgeoises qui regorgent de soleil et pas d'eau ... LOL

  • ale le 20.08.2021 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L histoire ne raconte pas que les bâtiments ont été construit par des polonais et Roumains en travaillant presque nuit et jour et tous les dimanches…. Mais la ferme du Faascht aura ses primes européennes

  • luxo le 19.08.2021 21:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas besoin de goûter pour comprendre que ces tomates artificielles n’auront aucun goût, ou plutôt de goût du lisier et que leurs valeurs nutritionnelles seront nulles.

  • Philippe le 19.08.2021 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Comme en Andalousie !

  • lulu le 19.08.2021 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    de bonne tomates insipides. Je préfère m en passer.

    • Dorian le 19.08.2021 18:42 Report dénoncer ce commentaire

      quand plus rien ne poussera, on sera bien content des progrès de la science de ce domaine. Certains n'aime ni l'un, ni l'autre...mais je reste persuadé que cela nous sera utile très bientôt.

    • Bioh le 19.08.2021 18:58 Report dénoncer ce commentaire

      @lulu Comment vous les avez déjà goute ou vous dites ça juste pour dire un truc ?

    • Gloubichou le 19.08.2021 19:43 Report dénoncer ce commentaire

      Bioh: il dit ca parce que les tomates belges sont insipides et pourtant on nous en sert dans tous les magasins de la region.