D'ici 2022

29 juillet 2021 12:24; Act: 29.07.2021 13:20 Print

65 radars actifs dans tout le Luxembourg belge

ARLON - Rouler à une vitesse excessive sur les routes rurales de la province belge de Luxembourg va devenir très compliqué. Des dizaines de nouveaux radars sont désormais actifs.

storybild

En province belge de Luxembourg, vous croiserez bientôt autant de radars que de sangliers. (photo: Frédéric Lambert)

Sur ce sujet
Une faute?

Les jours se suivent et se ressemblent sur le front des routes belges. Après avoir indiqué la présence d'un méga radar, sur l'autoroute E411, entre Luxembourg et Bruxelles, à hauteur du Viaduc de Beez, les journaux du groupe Sud Presse remettent le couvert ce jeudi. Et la province belge de Luxembourg est loin d'être oubliée... Avec un objectif, selon les autorités: améliorer la sécurité routière.

Après de longs mois d'installation, non loin du Grand-Duché, on apprend ainsi que 28 nouveaux radars sont désormais en état de flasher dans toute la province de Luxembourg. Et ce chiffre devrait même monter à 40 au terme de cette année 2021, avec l'installation d'une douzaine d'autres appareils. En tenant compte des dispositifs déjà présents, la province belge voisine du Luxembourg comptera ainsi un total de 65 radars d'ici 2022. De quoi refroidir les amateurs de vitesses excessives sur des routes souvent rurales et piégeuses.

Plus rares, quatre nouveaux radars tronçons vont également faire leur apparition en province de Luxembourg. Deux dans le nord dans les communes de Hotton et de Rendeux, et deux dans le sud, non loin de la France et du Grand-Duché, dans la commune de Virton. Les emplacements de ces deux derniers radars tronçons ont été localisés à hauteur de la N879 entre Ruette et Grandcourt, et sur la N87 entre le Fond des Naux et Croix-Rouge. Si vous fréquentez la région de Bastogne, sachez aussi que le tout premier radar aux feux tricolores fera son apparition au carrefour de Savy.

Voici la liste de nouveaux radars belges proches du Grand-Duché et de la France

- Aubange: rue de l'Industrie à Halanzy (N88) - Meix-devant-Virton: rue de Gérouville (N88) - Musson: rue Jean Laurent (N88) - Saint-Léger: rue de Virton (N82)

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lao tseu le 29.07.2021 13:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comment peut on parler de sécurité routière quand on voit l'état de certaine route dans la province

  • Abalus le 29.07.2021 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    haha ça me fait doucement rire sécurité routière bon bref passons, l'état de certaines routes ne font pas partie de la sécurité routière, certaines portions sont vraiment dans état lamentable.

  • Bernard le 29.07.2021 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah L état a besoin d d'argent

Les derniers commentaires

  • jean tempo le 30.07.2021 20:15 Report dénoncer ce commentaire

    vue l état des routes pas besoin de radar

  • Lapinou le 30.07.2021 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Mis à part un très occasionnel fou furieux, la toute grosse majorité des automobilistes respectent les limitations. Veulent-ils vraiment nuire à l'automobile alors que celle-ci est une vache à lait ? pas sûr car ces appareils sont chers. La vraie raison n'est-elle pas soit de soumettre les gens comme on le voit de plus en plus soit de suivre les faits et gestes de tout le monde ? Les caméras peuvent facilement évoluer en reconnaissance faciale et progressivement sans s'en rendre compte on se retrouve dans un système de surveillance à la chinoise.

  • Léon Oblin le 30.07.2021 06:45 Report dénoncer ce commentaire

    Que ne fait-on pour le fric !

    • Elissa le 30.07.2021 13:34 Report dénoncer ce commentaire

      Ben, c'est comme les influenceurs/influenceuses. Si tu trouves assez de cons pour te faire du fric, pourquoi pas ? Les cons suivent les influenceurs.influenceuses, les cons ne respectent pas les panneaux routiers.

  • obelix le 30.07.2021 06:26 Report dénoncer ce commentaire

    normal faut payer les ministres..

  • Maîtriser le luxembourgeois, pas évident le 29.07.2021 21:41 Report dénoncer ce commentaire

    Je me demande si il y a quelque chose dans ces boîtes, je n'ai pas encore eu un PV, bizarre...