France/Grand Est

25 septembre 2021 19:24; Act: 25.09.2021 19:53 Print

950 «anti-​​pass» à Metz, 650 à Nancy, la rue s'essouffle

GRAND EST - L’affluence était en nette baisse, samedi en France, pour un nouveau week-end de contestation du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale des soignants.

storybild

Selon les chiffres communiqués par les préfectures, 950 personnes ont manifesté samedi à Metz, 650 à Nancy comme à Reims. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Contre Macron et ses mesures liberticides»: des milliers de personnes ont manifesté, samedi dans les rues de nombreuses villes françaises, pour dénoncer le pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants pour le onzième samedi consécutif. À Paris, où quatre cortèges devaient arpenter les rues, quelques milliers de personnes, dont de nombreux «gilets jaunes», ont manifesté.

Au total, entre 60 000 et 80 000 personnes devaient se mobiliser à travers 185 cortèges dans toute la France, marquant un net fléchissement par rapport au début du mouvement, entamé mi-juillet. «Je manifeste contre Macron et ses mesures liberticides. Moi, je ne suis pas vacciné, je n’ai pas confiance, mais je serai peut-être obligé si les tests deviennent payants», a relaté Tristan, retraité de 72 ans, «gilet jaune de la première heure», dans la manifestation parisienne.

«Liberté, vérité, souveraineté»

À Marseille, quelque 800 manifestants, selon la préfecture, ont défilé dans le centre-ville depuis le Vieux-Port. Il s’agit de la plus faible participation pour ces manifestations contre le pass sanitaire dans la cité phocéenne depuis le premier épisode de ce mouvement, le 17 juillet. Il y a une semaine, il y avait encore 1 500 manifestants, contre jusqu’à 6 000 en août.

La mobilisation était également en baisse à Nantes (1 100) et Rennes (650). À Bordeaux, plus d’un millier de personnes ont défilé, selon la police – contre près de 3 000 au début du mois – derrière une banderole géante «Liberté, vérité, souveraineté». Selon les chiffres communiqués par les préfectures, 2 000 personnes ont manifesté à Montpellier, 1 200 à Strasbourg, un millier à Lyon, 950 à Metz, 900 à Lille (contre 2000 la semaine dernière) et 650 à Nancy comme à Reims.

(L'essentiel/afp)