En province de Luxembourg

10 janvier 2018 10:55; Act: 10.01.2018 12:25 Print

Alcool, vitesse: la sécurité routière pointée du doigt

ARLON - Les conducteurs de la province de Luxembourg font figure de mauvais élèves en matière de sécurité routière, révèle une enquête nationale.

storybild

Que ce soit sur autoroute, dans et hors des agglomérations, les automobilistes luxembourgeois sont les plus nombreux à ne pas respecter les limitations. (photo: Police fédérale)

Sur ce sujet

La vitesse et l'alcool au volant sont bien trop présents en province de Luxembourg, souligne la dernière enquête nationale d'insécurité routière de l'Institut Vias (ex-IBSR, Institut belge pour la sécurité routière).

Les automobilistes de cette région limitrophe du Grand-Duché sont les plus nombreux à prendre des risques sur la route. Au cours des 30 derniers jours, 16% indiquent avoir pris le volant sous l'influence de l'alcool. C'est plus que dans n'importe quelle autre province et 6% de plus que dans la région de Bruxelles et d'Anvers.

Excès de vitesse généralisés

Les Luxembourgeois sont aussi les plus nombreux à admettre avoir commis des excès de vitesse au cours du mois écoulé. Sur autoroute, un automobiliste sur deux (51%) a dépassé la vitesse maximale autorisée en province de Luxembourg, soit plus du double qu'en région bruxelloise (18%).

À noter que de manière générale, les Flamands respectent mieux le code de la route que les Wallons. Enfin, toutes provinces confondues, 25% des Belges avouent avoir téléphoné au volant au cours des 30 derniers jours tandis que 23% ont conduit dans un état de fatigue.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ProvLux le 10.01.2018 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas parce que plus de gens l'avoue qu'il y en a forcément plus en province de luxembourg, mais peut-être qu'il y a plus de gens honnête dans les sondages...

  • Raoul le 10.01.2018 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Je me gausse. En Belgique une bonne moitié roule au-dessus des limites sur autoroute en permanence. Le 18% me fait sourire.

  • libre penseur le 10.01.2018 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour la vitesse vu la faible densité de population et de circulation sur les routes secondaires c'est normal par rapport à la Flandre et Bruxelles sans compter qu'il n'y a aucun radar sur l'autoroute jusqu'a Namur pour l'alcool bah il fait froid ds les Ardennes faut se réchauffer (humour)

Les derniers commentaires

  • Fulgure le 11.01.2018 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rendez la province du Luxembourg au Luxembourg ça ira mieux ensuite ! Vive le Luxembourg libre ! Hahahaha

  • libre penseur le 10.01.2018 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour la vitesse vu la faible densité de population et de circulation sur les routes secondaires c'est normal par rapport à la Flandre et Bruxelles sans compter qu'il n'y a aucun radar sur l'autoroute jusqu'a Namur pour l'alcool bah il fait froid ds les Ardennes faut se réchauffer (humour)

  • BobLux le 10.01.2018 14:30 Report dénoncer ce commentaire

    Aux heures d'affluence, rouler à 120 relève de l'exploit. La grosse majorité des voitures roulent à 130 - 140. Si on veut respecter, c'est pas possible, on devient un danger pour les autres, ou alors, l'autre solution, c'est rester à 90 derrière un camion pour éviter l'excès de vitesse

  • Norman Pajot le 10.01.2018 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Cet article n'est qu'un pretexte à brimer une fois de plus les populations non-résidantes défavorisées.

    • Django le 10.01.2018 17:11 Report dénoncer ce commentaire

      Ah bon? vous vous sentez brimés???

  • Pasjuste le 10.01.2018 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Triste résultat...j'ai vraiment de la peine pour mes amis Belges