Pollution à l'acide en Moselle

08 juillet 2017 10:10; Act: 08.07.2017 10:18 Print

ArcelorMittal porte plainte contre X

FLORANGE - Le groupe a annoncé vendredi qu'il avait déposé plainte contre X pour que «toute la lumière soit faite sur les déversements de résidus acides de son site de Florange».

storybild

La communauté d'agglomération du Val de Fensch a également déposé plainte contre X. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

«Si des déversements irréguliers avaient effectivement eu lieu, il s'agirait d'une pratique tout à fait anormale et isolée, totalement contraire à toutes les pratiques du groupe et à ses valeurs», indique ArcelorMittal dans un communiqué.

Un employé d'un sous-traitant d'ArcelorMittal chargé de transporter l'acide servant à décaper l'acier jusqu'à un centre de recyclage, avait déclaré en début de semaine dans la presse avoir été contraint de déverser cet acide directement dans un dépotoir présentant une perméabilité avec les cours d'eau de la région. Après ces déclarations, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Thionville pour atteinte à l'environnement.

Enquête interne

Le groupe affirme «qu'il n'a jamais commandé ou cautionné de déversements irréguliers», et a par ailleurs ouvert une enquête en interne et auprès de ses sous-traitants. «Cette enquête progresse et devrait fournir des résultats dans les prochains jours», précise ArcelorMittal.

La communauté d'agglomération du Val de Fensch a également déposé plainte contre X, a-t-elle annoncé dans la soirée, et entend se constituer partie civile dans ce dossier. L'enquête a été confiée au Service Régional de Police Judiciaire (SRPJ) de Metz.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NDYE le 08.07.2017 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Peut être le moment de faire le tour de tous les anciens sites industriels, réhabilités avec une petite couche de terre ?

  • Honolulu le 09.07.2017 01:39 Report dénoncer ce commentaire

    "dans un dépotoir présentant une perméabilité avec les cours d'eau de la région." Et ça ne choque que moi ou quoi ?

  • Justme le 08.07.2017 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En meme temps ils vont pas dire avouer mdrrr

Les derniers commentaires

  • zizouille le 09.07.2017 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a déjà 10 j' ai était faire des forages de sondage sous les cuves de décapage, et ohhhhhh surprise des trous immense causer par ses fuite d' acide. Tout le monde à fermer les yeux en remplissant ces cavités par du béton. Ils mentent tout le temps pour l' argent au détriment de la nature et des vies humaines. Plus rien ne m' étonne

  • Honolulu le 09.07.2017 01:39 Report dénoncer ce commentaire

    "dans un dépotoir présentant une perméabilité avec les cours d'eau de la région." Et ça ne choque que moi ou quoi ?

  • NDYE le 08.07.2017 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Peut être le moment de faire le tour de tous les anciens sites industriels, réhabilités avec une petite couche de terre ?

  • Justme le 08.07.2017 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En meme temps ils vont pas dire avouer mdrrr

  • Diane le 08.07.2017 10:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le mal est fait ! Hélas ! j'espère que l'auteur sera puni pour les dégâts qu'il a causé à notre pauvre planète ! C'est un véritable scandale !

    • Pierre le 08.07.2017 19:12 Report dénoncer ce commentaire

      Voilà que Arcelor n'est pas responsable de ce qui se passe dans ces usines , mdr , alors les employés d'Arcelor font ce qu'ils veulent ??? Pas de contrôle , pas de suivi , comme cela est bizarre