Cruauté en Belgique

07 novembre 2017 15:47; Act: 07.11.2017 16:30 Print

Des chatons asphyxiés dans un sac plastique

BASTOGNE - Alors qu'il se promenait dans les bois de Bourcy, près de la frontière luxembourgeoise, un promeneur a fait une macabre découverte dans un sac en plastique...

  • par e-mail
Sur ce sujet

Quatre petits cadavres de chatons âgés de 4 à 5 semaines ont été retrouvés, sans blessures apparentes, à l'intérieur d'un sac en plastique, dimanche, dans la région de Bastogne. Les faits ont été rapportés, ce mardi, par La DH qui évoque cette triste découverte d'un promeneur dans un bois de Bourcy, non loin de la frontière grand-ducale.

Toujours selon La DH, le promeneur a par la suite laissé éclater sa colère sur les réseaux sociaux. «Stérilisez vos chats! C'est d'une cruauté sans nom d'abandonner de petits êtres vivants dans un sac fermé...». Une plainte a été déposée et un procès verbal a été rédigé par les autorités communales de Bastogne.

Benoît Lutgen, bourgmestre de Bastogne, a, de son côté, ajouté que le ou les auteurs de cet acte inadmissible seraient recherchés et sanctionnés. Et de rappeler qu'en quatre ans, «145 chats errants ont d'ores et déjà été stérilisés dans sa commune». «Le bien être animal est une de nos priorités et nous devons poursuivre notre campagne destinée à lutter contre la prolifération et la transmission de maladies aux chats domestiques».

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Danièle le 07.11.2017 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Que c'est sordide ! Je suis écoeurée. Le promeneur ayant trouvé les chatons a raison. On doit stériliser. Mais bien sûr cela coûte de l'argent. Donc plus facile de laisser mourir des chatons dans un plastique ... d'une mort horrible. J'ai moi même 2 chats (et un chien) et je n'arrive pas à comprendre un tel acte. Parfois on fait la même chose avec des chiots. j'espère que le (la) coupable sera retrouvé(e) et puni(e). Que c'est lâche!

  • Tajo le 07.11.2017 20:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que les politiques agissent Il faut inscrire son animal à la commune et quelqu’un doit pouvoir contrôler chez les gens les animaux

  • mimi le 07.11.2017 18:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bienvenue dans le.monde des.bisounours

Les derniers commentaires

  • lucgeornic le 08.11.2017 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je dû moi-même me séparer de mon jeune chat que ma fille a amené à la maison sans même me demander car nous allons déménager. Via FB, en moins de 5 minutes, le chaton à trouvé une nouvelle famille ou je l'ai amené. Pas d'excuse pour un tel acte de cruauté.

    • Guillaume le 08.11.2017 11:12 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf que depuis la nouvelle règlementation du 1er juin, les annonces de ventes et dons d'animaux sur Facebook sont devenus illégales. Et les amendes sont salées!

  • Guillaume le 08.11.2017 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Et voici la première conséquence de la nouvelle règlementation en Belgique. La vente et le don des animaux sur Internet étant interdit depuis quelques mois, quand tu as des nouveaux nés et que tu peux pas t'en occuper, tu les abandonnes ou les tues... C'est écoeurant! Mais je m'y attendais!

  • Clotilde le 08.11.2017 03:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Maniac: Et pourquoi pas les condamner si c'est le cas? Ce n'est pas parce que c'est une pratique courante que cela devrait être toléré

    • Maniac le 08.11.2017 10:11 Report dénoncer ce commentaire

      C'est comme ceux qui font des feux dans leurs jardins, Pratique d'un autre temps. Bien sur, ce n'est pas le même niveau car on ne touche pas a des êtres vivants mais les mentalités sont durs. Au fait, chaque année des chatons sont euthanasiés a cause de la surpopulation dans les refuges. Est-ce mieux ?

  • nouveaurésident le 08.11.2017 00:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D accord avec Tajo. Au Lux on doit déclarer son animal à la commune et à l'assurance !!! On prend des animaux de compagnie on assume. Si on n'a pas d argent pour les stériliser alors on n en prend pas !!!

  • Keyla le 07.11.2017 23:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui font ces tortures cruelles malheureusement il y en a encore beaucoup!Au lieu de faire des atrocités pareilles pourquoi ne pas les donner à un refuge bande de tarés!!!Je recueille toujours des chats au refuge des malheureux maltraités abandonnés pour moi ce n’est pas qu’un animal ce sont mes amours qui font partie de ma famille!Vous n’avez pas les moyens pour avoir des animaux ben n’en prenez pas!!!

    • Guillaume le 08.11.2017 09:09 Report dénoncer ce commentaire

      80% des animaux amenés aux refuges (SPA) y sont euthanasiés... Est-ce mieux?