Justice en Moselle

12 septembre 2019 11:23; Act: 12.09.2019 12:04 Print

Dispensée de peine après une grave erreur médicale

METZ - Une infirmière de l'hôpital de Mercy, qui s'était trompée en donnant un médicament à une patiente atteinte d'un cancer du sein, a été reconnue coupable par la justice.

storybild

L'infirmière a présenté ses excuses à la victime. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les faits remontent au 28 janvier 2015, à l'hôpital de Mercy. Une infirmière a commis une grave erreur médicale en confondant deux produits lors d'une injection à une patiente souffrant d'un cancer du sein, relate francebleu. Suite à cette erreur, la victime a eu de graves séquelles physiologiques, nécessitant deux greffes de peau et plusieurs curetages. La patiente suivait un traitement expérimental qui consistait à se faire injecter un médicament dans la cuisse, toutes les trois semaines.

L'infirmière, qui comparaissait il y a quinze jours devant le tribunal correctionnel de Metz, a présenté ses excuses à la victime. Reconnue coupable d'erreur médicale, elle a finalement été dispensée de peine par les juges. Elle devra néanmoins indemniser la patiente. Le premier montant proposé par son avocat - 1 500 euros - a été refusé par la victime. Les deux parties sont finalement tombées d'accord sur la somme de 27 000 euros.

(pp/L'essentiel)