Préfecture

16 décembre 2015 19:28; Act: 17.12.2015 15:40 Print

Emmanuel Berthier devient préfet de Moselle

LORRAINE - Le gouvernement a annoncé la nomination d'un nouveau préfet pour remplacer Nacer Meddah. Emmanuel Berthier ne récupérera par contre que la Moselle, dès le 1er janvier.

storybild

Emmanuel Berthier remplace Nacer Meddah en Moselle. (photo: Marcos/CC)

Une faute?

Le préfet de Lorraine et de Moselle, Nacer Meddah, qui avait pris ses fonctions le 31 mai 2012, sera muté à la région Centre-Val-de-Loire pour devenir préfet de région et préfet du Loiret, au 1er janvier prochain, a annoncé le conseil des ministres en France ce mercredi. Le préfet de l'Oise, Emmanuel Berthier, le remplacera comme préfet de Moselle (uniquement) puisque la Région Lorraine laissera sa place à la région ALCA. Dans ce cadre, la préfecture de région sera à Strasbourg et le préfet du Bas-Rhin deviendra préfet de région.

Autre poste qui bouge avec la réorganisation régionale: le recteur de l'académie de Metz-Nancy, Gilles Pecout, deviendra recteur de la région académique ALCA à la même date. Les nouvelles régions françaises seront officielles au 1er janvier 2016 et les nouveaux élus siégeront dès le 4. Les conseillers ont quant à eux jusqu'au 4 juillet pour choisir le nom et la capitale de la nouvelle région. Ces modifications entraînent évidemment des réorganisations au niveau des instances régionales puisque trois régions (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne) sont désormais regroupées en une seule dans le Grand Est.

À noter que Nacer Meddah, qui était également préfet de la zone de défense et de sécurité Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Lorraine) et dont le siège était à Metz, ne transmet pas le titre à son remplaçant. C'est Pascal Bolot qui deviendra «préfet délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région d'ALCA» au 1er janvier, puisque le siège de la zone ira lui aussi à Strasbourg. «Cette évolution sera sans effet sur la localisation des services zonaux qui seront maintenus à Metz» expliquait récemment France 3.

(jv/L'essentiel)