Police allemande

04 février 2018 13:57; Act: 04.02.2018 14:18 Print

L'interdiction des tatouages sera assouplie

RHÉNANIE-PALATINAT - Actuellement, les agents de la police de Rhénanie-Palatinat n'ont pas le droit d'afficher des tatouages au bras. Cela devrait bientôt changer.

storybild

Les plus petits tatouages devraient être autorisés. (photo: DPA/Sebastian Kahnert)

op Däitsch
Une faute?

Le règlement intérieur de la police de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne, devrait bientôt changer. Le ministre local de l'Intérieur, Roger Lewentz, veut assouplir la règle consistant à interdire les tatouages visibles sur les bras des policiers. Les plus imposants resteraient cependant prohibés.

Aujourd'hui, les tatouages au bras ne sont autorisés que s'ils sont couverts avec une chemise à manche courte. Les messages affichés à l'encre doivent aussi respecter une certaine déontologie. Les tatouages et piercings peuvent avoir une influence négative, comme l'avait indiquée une étude réalisée dans ce Land allemand. Ainsi, les policiers tatoués ou porteurs d'un piercing apparaîtraient moins sympathiques et moins compétents pour la population.

Le ministre veut que la police soit toujours considérée avec sérieux. Mais il note que les mentalités ont évolué autour des tatouages. «C'est pourquoi il sera possible d'autoriser les petits tatouages, explique-t-il. En revanche, ce sera plus compliqué pour ceux très imposants».

(L'essentiel avec DPA)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fabiano le 05.02.2018 01:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis naturelle pas de tatouage j,aime pas j,ai peur

  • Peace & Love le 04.02.2018 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis pas très fan de ces choses, mais je ne juge jamais une personne selon ces détails. Les apparences sont parfois très trompeuses...

  • Justicier le 04.02.2018 22:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ladeux image prope et digne vous êtes fort gardez donc votre image de propreté et regardez vous bien avant de sortir dans la rue pc...

Les derniers commentaires

  • Ink le 05.02.2018 09:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dès que ce ne sera plus à la mode ils cacheront leurs tattoos volontièrement.

    • Serieux? le 05.02.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

      "Volontièrement"? Avant de juger faudrait savoir écrire...

  • apparence le 05.02.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    on demande à la police d'être efficace et ferme. Après qu'ils aient des tatouages ou pas, franchement je m'en moque mais on juge tout à l'apparence, il n' y a que ça qui compte aujourd'hui

  • Emie le 05.02.2018 07:14 Report dénoncer ce commentaire

    les tatouages sur les bras se sont pas autorisés aux caisses . Maintenant vous savez pourquoi les caissières portent des manches longues en été

  • Teteuf le 05.02.2018 06:37 Report dénoncer ce commentaire

    Même la polie va afficher ces mochetés de tatouage au bras... Que ces horibles ces tatouages

  • Fabiano le 05.02.2018 01:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je suis naturelle pas de tatouage j,aime pas j,ai peur